Fédération Française du Lyceum Club International

Fédération Française du Lyceum Club International

Accueil > Clubs > BRETAGNE > 16 JUIN / SORTIE SUR L’ILE DE BREHAT
Version imprimable de cet article

16 JUIN / SORTIE SUR L’ILE DE BREHAT

Date : 6 août 2017

Nous sommes 19 à rejoindre l’embarcardère de l’île de Bréhat, dès 9heures, pour y
rencontrer notre guide conférencier, Monsieur Tanguy DOHOLLAU, professeur
d’histoire de l’art.

Avant d’embarquer pour cette déambulation, Mr Dohollau nous fait une première
lecture d’un extrait du livre de Louis GUILLOUX, « Ma Bretagne », où figure une belle
évocation de la vue sur l’archipel de Bréhat.
Puis nous débarquons au Port Clos où nous est faite une deuxième lecture : un extrait
des « Carnets » de Louis GUILLAUME qui relatent des souvenirs d’enfance dans la
maison de sa grand-mère, à Bréhat.
Tandis que nous arpentons les chemins creux, Mr Dohollau évoque pour nous la
présence de nombreux peintres qui ont visité l’île et y ont même séjourné depuis la fin
du 19ème siècle : Marc CHAGALL, Henri RIVIÈRE, Maxime MAUFRA, Henry de
WAROQUIER, Charles LAPICQUE, Lucien SEEVAGEN, Henri DABADIE.
Notre guide met judicieusement à notre disposition des livrets contenant la reproduction
de tableaux inspirés à ces peintres par les paysages de Bréhat et que nous pouvons
consulter à loisir au fil de ces évocations artistiques.
Une troisième lecture de plusieurs poèmes de Louis GUILLAUME nous est faite, au
tertre Briand, devant la stèle érigée en mémoire de l’écrivain :
Nous pénétrons sur la petite place du bourg où Mr Dohollau nous montre
l’emplacement de l’ancienne auberge des " Décapités" et nous en conte la savoureuse
histoire, célèbre à Bréhat : des peintres, bohèmes comme il se doit, fréquentaient cet
établissement et ne s’acquittaient pas du montant de leurs abondantes consommations.
La brave tenancière, excédée, les menaçât un soir de leur "couper le COUP". Les
artistes facétieux revinrent le lendemain soir chacun avec un verre sur lequel ils avaient
peint leur tête. Ce fut ensuite repris en tradition par de nombreux peintres, constituant
au fil des décennies une collection, maintenant privée, de plus de 200 verres.
Nous nous acheminons ensuite vers l’anse de la Corderie, Un joyeux pique-nique et
quelques coups de soleil plus tard, notre mentor parvient à rassembler ses troupes pour
nous lire quelques extraits des écrivains Huguette de SAINT-EXUPERY, Hervé
HAMON, Jean Pierre ABRAHAM, Erik Orsenna.
Puis il nous est lu des poèmes de la propre mère de notre guide, Heather
DOHOLLAU qui a résidé sur l’île quelques années.
Nous grimpons, sans conteste allègrement, les hautes marches de la Chapelle St
Michel, exploit sportif récompensé par un somptueux panorama découvrant le
Kerpont et l’île de Béniguet où a séjourné Colette et où elle a écrit des passages du
livre « Les chats ».
... Après ce périple d’environ dix kilomètres durant lequel nos esprits et nos âmes
se sont imprégnés de ces brillantes évocations artistiques et littéraires, nos pieds et nos
gorges nous rappellent à la réalité. Notre gentille présidente, Marie Madeleine Roussel
ouvre grand les portes de sa résidence secondaire et de son ravissant jardin à notre
horde assoiffée, pour nous revigorer d’un grand verre de jus d’orange bien frais.
Nous regagnons enfin l’embarcadère, pour revenir sur le " continent", le sourire aux
lèvres, ravies de cette excellente journée passée ensemble, contemplant une dernière
fois la beauté de l’île. Notre pas est ferme et déterminé car... la marée n’attend pas !