Fédération Française du Lyceum Club International

Fédération Française du Lyceum Club International

Accueil > Clubs > GRENOBLE > 1925 S’EXPOSE AU MUSEE DAUPHINOIS
Version imprimable de cet article

1925 S’EXPOSE AU MUSEE DAUPHINOIS

Date : 7 avril 2016

GRENOBLE AU TEMPS DES LUMIERES

Flash back : 21 mai 1925. Paul Painlevé président du conseil, Paul Mistral premier maire socialiste de Grenoble, Auguste Perret architecte de renom, inaugurent en grande pompe l’exposition internationale de Grenoble, dans l’enceinte de l’actuel parc Mistral.
Ils cultivent tous les trois une moustache très IIIème République. 10000 exposants ont répondu à l’appel. Dans leurs rangs on remarque un village africain, des souks, un village alpin , les pavillons de plusieurs pays européens, une ferme modèle, le fameux palais de la Houille Blanche et la non moins célèbre tour Perret qui dresse ses tonnes de béton.
40000 AMPOULES
L’ensemble est baigné par le halo scintillant de la « fée électricité ». Pas moins de 40 000 ampoules s’allument à la tombée de la nuit, provoquant une « orgie de couleurs et de feu » que les Grenoblois viennent admirer en famille dès 21h. C’est Grenoble au temps des lumières.
Ces événements ont laissé peu de traces dans la mémoire collective des Grenoblois. Et pourtant...
Si vous voulez aujourd’hui comprendre pourquoi Grenoble vit encore sur sa réputation de ville de l’innovation et des technologies, il faut cheminer à travers le parcours concocté par les équipes du musée dauphinois, à l’occasion de l’exposition « Grenoble 1925. L’éloge de la modernité »
Ce chemin, une quinzaine de Lycéennes l’empruntaient jeudi dernier. Pour prendre, pendant près de deux heures, un grand bol d’air frais des années folles.
L’époque où tout était envisageable, où les idées naissaient...Celle de Paul Mistral était simple et révolutionnaire à la fois. Pour donner un nouveau souffle à sa ville il décide de s’appuyer sur l’industrie et le tourisme.
Pour faire revivre cette volonté, l’exposition met en scène des affiches publicitaires et touristiques superbes, des objets familiers, des statues, des films muets. Une façon ludique et interactive de faire découvrir au public grenoblois son patrimoine et de le sensibiliser à une urgence. Celle de la réhabilitation de la tour Perret.

Car le symbole de la modernité de Grenoble en 1925... tombe en ruine aujourd’hui !!.