Fédération Française du Lyceum Club International

Fédération Française du Lyceum Club International

Accueil > Clubs > TROYES-CHAMPAGNE > Après-midi à l’Ambassade de Pologne
Version imprimable de cet article

Après-midi à l’Ambassade de Pologne

Date : 30 novembre 2017

Les lycéennes font les parisiennes

En ce jeudi très frileux une vingtaine d’entre nous étaient attendues à l’Hôtel de Monaco, un des plus beaux hôtels particuliers du Faubourg St Germain, devenu dès 1936 la résidence de l’Ambassadeur de Pologne à Paris.
La demeure, exécutée à la demande de la Princesse de Monaco pour ne pas se trouver trop éloignée de son amant le Prince de Condé, a vu passer sous son toit un bon nombre de personnalités - du monde politique, militaire ou artistique.
En 1936 s’ouvre un nouveau chapitre de l’histoire puisque la Pologne y installe son Ambassade.
En 1939 le gouvernement polonais en exil y trouvera refuge.

Aujourd’hui l’Ambassade est engagée dans de très nombreux échanges ; elle est instigatrice de nouvelles initiatives culturelles et organisatrice de réceptions notamment lors des deux journées qu’il est de tradition de célébrer : le 3 Mai, jour de la fête nationale et le 11 Novembre. Ces deux célébrations sont l’occasion de remises de décorations honorifiques. Tout au long de l’année la résidence vit au rythme d’un calendrier officiel diplomatique soutenu. De nombreuses personnalités y sont accueillies, témoignant des bonnes relations entre les deux nations.

Chacune d’entre nous était pleinement consciente de la chance qui lui était offerte de pouvoir pénétrer en ces lieux confinés. Que Jean Rougane de Chanteloup, Consul honoraire de Pologne à Troyes, en soit chaleureusement remercié.

Accueillies par la chargée des relations culturelles , présentées à Madame l’Ambassadrice qui nous accompagnera tout au long de notre visite, nous nous sommes laissées porter dans cet intérieur luxueux, avons emprunté l’escalier d’honneur avec son plafond voûté à caissons, déambulé de salon en salon et salle de réception, admiré le parquet aux bois multiples considéré comme l’un des plus beaux de toute la capitale, profité d’un mini-concert impromptu donné par Marie-Françoise sur le piano à queue de la grande salle de bal, traversé le jardin avec vue sur la Tour Eiffel et n’avons pas refusé l’offre d’un petit goûter préparé en notre honneur.

Juste avant notre départ nous avons toutes reçu un livre sur l’hôtel de Monaco, témoin de notre passage et découverte culturelle. Nos mines réjouies, à la sortie, en disaient long sur notre enthousiasme d’avoir, une fois de plus vécu un agréable moment d’amitié.

Annie Formont

info portfolio