Fédération Française du Lyceum Club International

Fédération Française du Lyceum Club International

Accueil > Clubs > LILLE-FLANDRE > CERCLE DE LECTURE MARS 2016
Version imprimable de cet article

CERCLE DE LECTURE MARS 2016

Date : 2 mars 2016

Jérôme GARCIN – Le Voyant : Né en 1924, aveugle à 8 ans, résistant à 17 ans, Jacques, membre du mouvement “défense de la France” est arrêté en 1943 par la Gestapo et déporté à Buckenwald. Libéré après 18 mois de captivité il part enseigner la littérature aux U.S.A car en raison de sa cécité, il ne peut enseigner en France (!)
Portrait d’un homme méconnu, d’une intelligence et d’une mémoire peu communes, exacerbées par sa cécité : il “voit” intérieurement et est très sensible à ceux qui l’entourent. Bonne bio, intéressant.

Elif SHAFAK – l’Architecte du Sultan : Un voyage envoûtant dans la Turquie du 16 ème siècle. Construction des mosquées.

Françoise CHANDERNAGOR – Vie de Jude frère de Jésus. : Roman dont les héros sont les 4 frères de Jésus. Au soir de sa vie, Jude, le dernier, raconte...L’auteure se base sur des faits et des personnages réels, mais cela reste un roman.

Christian BINDER – La suite ne sera que silence. : 4 heures de la vie d’un honnête homme devenu un assassin. Baptiste attend dans une petite pièce du tribunal le verdict des jurés.
Retour sur les faits : 2 ans plus tôt, son fils a été enlevé à sa sortie d’école. Recherches vaines de la police. C’est lui, son père qui le retrouve dans une ferme abandonnée, attaché au mur, dans un état lamentable, moral et physique. Il ne parle plus et a du mal à revivre. Baptiste recherche le “monstre” qui a abimé son fils et n’aura de cesse de le venger.
Analyse d’un procès d’assise. Intéressant et émouvant.

Valérie ZENATTI – Jacob, Jacob. : Jacob, jeune juif de Constantine, est enrôlé en 1944 pour libérer la France. De sa guerre, sa famille fruste et pauvre, ignore tout. Il remonte vers le Nord et ira jusqu’en Alsace, reprenant les villes l’une après l’autre. L’histoire continue pour sa famille en Algérie puis ce sera la guerre et l’immigration vers la France.
Belle écriture, roman prenant.

Boualem SANSAL – 2084 La fin du monde. : Pays fictif du Moyen Orient, description d’un régime totalitaire inspiré par l’Islam où l’on n’a même plus le droit de penser. Il n’exclut pas l’arrivée d’une 3 ème guerre mondiale.

Agnès MICHAUX – Codex Botticelli. :Florence, renaissance italienne. Botticelli, Léonard de Vinci, Savonarole etc... dans les rues et les évènements. Les oppositions entre le Bien et le Mal. Les bûchers des vanités où l’on voit Botticelli bruler des peintures de nus. L’assassinat de Savonarole, les complots, les poisons et au milieu de tout cela son amitié pour de Vinci, ses amours pour les jeunes garçons. On imagine un peu la Florence de la fin du Quattrocento avec ses folies et son art. ..

Jeanne PELAT – Résiste ! Une vie dans un corps que je n’ai pas choisi. Jeanne est atteinte depuis l’âge de 6 ans d’une forme rare de myopathie. Après de nombreuses opérations et la perte progressive des muscles de ses jambes, elle vit en fauteuil roulant ce qui ne l’empêche pas d’être étudiante en histoire de l’art et à l’école de journalisme de Lille.
Depuis 2004 elle participe au Téléthon, encouragée par Sophie Davant qui a préfacé son livre.
Fille énergique et intelligente, elle aime la vie malgré toutes ses souffrances et mène un long combat, aidée par sa famille et sa Foi.

- Nathalie AZOULAI
– Titus n’aimait pas Bérénice . : Bio romancée de Racine. Le personnage moteur du roman est une femme d’aujourd’hui. Elle s’appelle Bérénice et vient de se faire plaquer par Titus qui ne veut pas quitter sa femme qu’il n’aime plus mais aime Bérénice
Vérité déchirante de la passion amoureuse.
Style superbe, on se sent proche de Racine et ce livre nous donne envie de relire ses principales pièces.

Gilles MARTIN-CHAUFFIER – La femme qui dit non. : En 1938,un voilier anglais accoste à L’Ile aux Moines, ayant à son bord Charles Evans et sa fille. Celle-ci se lit d’amitié avec 2 Bretons et épouse Blaise. Celui-ci part pour Londres, rejoindre de Gaulle. Elle refuse de l’accompagner, se croyant enceinte. Elle devient l’amante de Mathias, le meilleur ami de Blaise et le véritable père de son fils. ..
Beauté de l’île aux moines, roman passionnant.

Jeanne BENAMEUR – Orages intimes. Photographe de guerre, Etienne a été pris en otage dans une ville à feu et à sang. Libéré, il doit se reconstruire et rejoint sa mère dans un petit village, retrouve ses amis d’enfance avec lesquels il jouait de la musique.
Quelle est la part de l’otage en chacun de nous ?
Poétique er sensible.

- Annie Degroote- D’infinies promesses. : Roman historique, se passe à Lille au 15ème siècle.

- Pierre SERVENT
– Extension du domaine de la guerre. Professeur a enseigné pendant 20 ans à l’école des guerres. Il parle de temps en temps à l’émission “C dans l’air”
Son livre est d’actualité : Après les attentats, comment affronter l’avenir ?

Georges et Laurent GERRA – Cette année, les pommes sont rouges. : Laurent Gerra nous livre les carnets de mémoire de son grand’père qu’il adorait.
Engagé pour la guerre à 17 ans, il part vers l’est pour la “drôle de guerre”. Il est fait prisonnier en Allemagne pendant 2 ans et demie, réussit à d’évader avec 5 copains , rentre en France et s’engage dans la Résistance. Discret, souriant, il aura une grande influence sur Laurent qu’il fera monter sur scène à 9 ans.

Anthony DOERR – Toute la lumière que nous ne pouvons voir. : Meilleur roman de l’année aux Etats Unis, il nous entraine du Paris de l’Occupation à l’effervescence de la Libération dans le sillage de deux héros dont la guerre va bouleverser l’existence : Une jeune aveugle réfugiée avec son père à Saint-Malo et un orphelin allemand, véritable génie des transmissions électromagnétiques, dont les talents sont exploités par la Wehrmacht pour briser la Résistance.
Réflexion profonde sur le destin et la condition humaine. La preuve que même les heures les plus sombres ne peuvent parvenir à détruire la beauté du monde.

- Franck PAVLOFF – L’enfant des marges. Un homme part à la recherche de son petit-fils de 17 ans parti à Barcelone sans donner de ses nouvelles depuis 6 mois.
Lui-même, après une vie d’action en tant que photographe de guerre, a voulu à 60 ans trouver la quiétude dans un petit village des Cévennes où ils restaure les murets de sa propriété.
A Barcelone, dans les bas-fonds il rencontre des personnages originaux, révoltés et attachants. A l’ombre des combattants de 1936, retrouve sa propre histoire à côté de la Sagrada Familia.
Un régal de lecture !
par Jacqueline Hoffman