Fédération Française du Lyceum Club International

Fédération Française du Lyceum Club International

Accueil > Clubs > TROYES-CHAMPAGNE > Cercle de lecture
Version imprimable de cet article

Cercle de lecture

Date : 23 décembre 2017

Nous avons plongé littéralement dans la littérature américaine si dense et si riche par le nombre d’auteurs et de thèmes traités.

Lorsqu’il publie "Des souris et des hommes", à seulement 35 ans, Steinbeck est loin d’imaginer marquer de son empreinte durable la littérature américaine. Cet hymne à l’amitié, roman de l’altérité dont la concision tutoie la perfection évoque également la solitude, le milieu des travailleurs agricoles et dévoile les sentiments de l’auteur qui dénonce la politique économique qui conduit à la Grande Dépression.

 Ce krach de 1929 nous fait suivre cette famille de métayers obligée de quitter sa terre jusqu’en Californie dans "Les Raisins de la colère". La résistance humaine face aux difficultés, c’est le roman des pauvres gens jetés sur la route par la misère. Péché, superstition, amour de la famille et de la terre, bravoure, passion, espoir, dévouement, lâcheté.......... , autant de thèmes magnifiquement abordés dans des pages empreintes de poésie ou d’émotion.

Lire Philippe Roth et revisiter 1/2 siècle d’histoire américaine ! Dans "La Pastorale Américaine" le traumatisme de la guerre du Vietnam fait vaciller le rêve américain. Quoi de plus étrange que la notion de génération quand on est confronté au mal ?

Vous imaginez le désarroi des parents qui ont tout misé sur l’éducation et la transmission et qui découvrent que leur enfant est responsable de la mort de 4 personnes !

De cet auteur, "La tache" explore le politiquement correct à la fin des années 1990 en pleine affaire Monica Lewinski, et nous conte l’étrange et extraordinaire histoire de cet ancien doyen de faculté et professeur de littérature classique qui démissionne pour un mot de trop........

Une narration labyrinthique alliée à une imagination débordante, dans « La trilogie new-yorkaise » Paul Auster emporte son lecteur dans une sorte de vertige. Explore-t-il ici une forme de folie qui peut s’emparer des hommes qui habitent les grandes villes tentaculaires, ici New-York, ou des écrivains qui créent autour d’eux un univers de fictions et des personnages qui peuvent finir par leur échapper ? A chacun de répondre !
"Brooklyn folies "de ce même auteur, roman gai et optimiste qui parle des relations familiales parfois difficiles, de l’amitié, de l’amour et de l’attachement. Chaleureux à l’aube des évènements du 11 Septembre.

Catherine Marchal

Que dire de Joseph Boyden qui a du sang indien dans les veines ! Il nous entraine sur « Le chemin des âmes » roman magnifique à deux voix : celle de Niska la tante, indienne de la tribu « cree » qui raconte sa vie de solitude dans les bois mais aussi ses erreurs et celle de Xavier, son neveu qu’elle a élevé, parti en France enrôlé dans l’armée canadienne pour la Grande Guerre dans la Somme, en compagnie de son ami d’enfance, Elijah. Cette guerre si bien décrite par l’auteur, avec ses horreurs mais aussi ses instants d’amitié et d’amour.
Et puis le retour du héros mais…. Lequel ?
Ce livre est un voyage spirituel dans lequel on tremble de peur et on souffre autant que les héros, on accompagne Xavier et Elijah à la frontière du chemin des âmes.

Christiane Paris