Fédération Française du Lyceum Club International

Fédération Française du Lyceum Club International

Accueil > Clubs > TROYES-CHAMPAGNE > Conférence de Karine Guldemann
Version imprimable de cet article

Conférence de Karine Guldemann

Date : 16 novembre 2017

Karine Guldemann fait partie de ces femmes hors du commun, ces femmes qui vous emmènent au bout de la terre, ces femmes qui ont un parcours d’exception, ces femmes qui ont une noblesse de cœur qui vous bouleverse.
Déléguée générale de la Fondation ELLE depuis dix ans, elle nous raconte son combat pour les filles et les femmes : celles qui sont privées d’école, celles qui sont maltraitées, celles qui sont dans la précarité et ceci dans tous les pays du monde.
Son engagement au service des autres ne date pas d’hier. Elle entre comme bénévole au service de la communication de Première Urgence dans une association humanitaire venant en aide aux victimes de conflits comme la prise d’otages à Sarajevo où elle a géré les relations avec les familles et le quai d’Orsay, elle part en mission en Irak, en Géorgie, au Yémen, au Kosovo.

C’est en 2004 qu’on lui propose de mettre en place la Fondation ELLE qui soutient de multiples projets pour l’accès des filles à l’éducation et des femmes à l’emploi.
Cette Fondation reçoit des candidatures pour des projets qui doivent être incarnés par les personnes qui les proposent.
Elle a ouvert de nombreuses missions au Moyen-Orient, en Europe de l’est et en Amérique du sud.

Elle nous a présenté des petits films bouleversants étayant ses propos, en particulier celui du Docteur Mukwege « L’homme qui répare les femmes », ces femmes qui sont parfois encore des enfants et sont victimes de viol ou d’excision dès l’âge de 10 ans.

Cette magnifique conférence fut suivie, une fois n’est pas coutume, d’un « cocktail-Beaujolais nouveau » préparé par les lycéennes et qui a eu un succès fou !

Annie Formont

Quelques livres 
« Docteur Denis Mukwege : Homme au grand cœur » Armand Duval
« L’homme qui répare les femmes : violences sexuelles au Congo, le combat du Dr Mukwege » C. Braeckman
« Le viol, une arme de terreur. Dans le sillage du combat du Docteur Mukwege » P. Kroll et D. Mukwege