Fédération Française du Lyceum Club International

Fédération Française du Lyceum Club International

Accueil > Clubs > GRENOBLE > Conférence : "nutrition et poids de forme"
Version imprimable de cet article

Conférence : "nutrition et poids de forme"

Date : 17 février 2017

Une vingtaine de Lycéennes avaient répondu présentes pour assister à la conférence « Nutrition et Poids de forme » animée par Xavier Bigard, professeur agrégé du Val de Grâce, conseiller scientifique à l’Agence française de lutte contre le dopage et président de la Société française de médecine, de l’exercice et du sport.
C’est dire que le sujet était d’importance car comme nous l’a rappelé Marijke, notre Présidente : "ce qui touche à la nourriture est une passion française".
Durant une heure trente, M. Bigard, clair et pédagogue, a charmé son auditoire,
exclusivement féminin, sur son sujet.
Qu’est ce que le poids de forme ? Quelles difficultés pour l’obtenir et le maintenir ?
Le poids de forme c’est la corpulence correspondante avec le maintien d’un bon état de santé. Il réside dans un équilibre entre alimentation et activité physique.
Le calcul de l’Indice de Masse Corporelle (IMC) est un moyen pour évaluer notre corpulence. Quelques chiffres pour se situer : on parle d’une corpulence normale pour un IMC de 18,5 à 25, d’un surpoids pour un IMC de 25 à 30, d’une obésité sévère pour un IMC supérieur à 35.
En deçà de 18,5 on parle de maigreur.
Le génome humain porte l’héritage de l’alternance de période de famine et d’opulence
d’alimentation, ce qui a permis la survie de l’espèce humaine.
Actuellement, il n’y a plus de phases de famine, les chasseurs cueilleurs ont disparu, et avec les progrès modernes, on note une baisse importante de nos dépenses énergétiques.
Il faut juste garder à l’esprit que tout ce qui ne va pas être dépensé va être stocké.
Pour garder un bon équilibre pondéral, il convient d’équilibrer les entrées et les sorties
(dépenses d’énergie) en contrôlant ses entrées et en augmentant ses dépenses
Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) mis en place au milieu des années 2000, met l’accent sur le contrôle quantitatif de nos apports alimentaires. Il est important de savoir appliquer ces recommandations qui sont la base fondamentale de l’alimentation. Ce sont des recommandations générales ; les recettes sont à élaborer en fonction de ses goûts et de ses habitudes.
La balance énergétique, entrées d’énergie (alimentation) et dépenses d’énergie, est
extrêmement compliquée à maintenir.
Une activité physique régulière à répéter tous les jours active des mécanismes par lesquels l’exercice corrige le stockage d’énergie en libérant les acides gras.
Pour terminer ces propos, Xavier Bigard nous recommande : des activités physiques
régulières, des déplacements actifs, des exercices à domicile, des activités sportives ou de loisirs...
L’idée est d’être actif chez soi et de combattre la sédentarité avec environ 30 minutes actives par jour, 5 jours sur 7.
Les régimes sont nécessaires en surpoids important.
Ils doivent être raisonnables avec des objectifs accessibles, limités dans le temps et
accompagnés par une activité physique adaptée.
Les régimes proposés par certains médias ou par des non-professionnels de la santé n’ont généralement aucune efficacité à long terme, ils peuvent provoquer des déséquilibres nutritionnels, des frustrations.
Il est important de conserver le plaisir du repas.
Les nombreuses questions qui ont suivi l’exposé ont montré tout l’intérêt de l’auditoire pour ce thème.
Un grand merci à notre conférencier pour la clarté de ses propos et la pertinence de sa présentation. Faisons en sorte que le thème de cette conférence raisonne en nous au cours de notre vie quotidienne.
F.L. le 17.02.2017