Fédération Française du Lyceum Club International

Fédération Française du Lyceum Club International

Accueil > Fédération > Nouvelles > Confinement... Isabelle Bertrand
Version imprimable de cet article

Confinement... Isabelle Bertrand

Date : 4 septembre 2020

Le 19 mars 2020 LE CONFINEMENT - Isabelle Bertrand a écrit...

Chères amies Lycéennes,
En cette période tout à fait exceptionnelle que vit l’ensemble du monde, je tenais à vous dire que je suis de tout cœur avec vous.

La crise que nous subissons vient de nous déshabiller brutalement de nos emplois du temps, de nos projets, de nos sécurités pour nous faire basculer dans une atmosphère étrange et totalement inédite d’un temps brutalement suspendu qui nous prive de tout un pan de nos vies, notamment lycéennes, celui des échanges, des rencontres, des promesses de temps partagé et de découvertes communes.

Nous voilà au contraire confrontées pour beaucoup à l’inquiétude, aux complications, à la solitude, voire à l’ennui face à ce trop-plein de temps subitement vidé de tout et même de la liberté de mouvement.

C’est incontestablement une épreuve. Une épreuve que nous allons devoir traverser et surmonter. Une épreuve qui va nous obliger à penser et vivre différemment, provisoirement d’abord puis de façon définitive ensuite.

Car le soubresaut que vit le monde aura des conséquences, profondes et à long terme. Et le temps qui nous est rendu de façon si soudaine et si imprévue peut déjà être celui d’une réflexion commune, une réflexion qui trouvera ses prolongements au sein de nos groupes pour repenser nos modes de pensée et de vie.

Les présidentes des clubs ont la responsabilité des décisions relatives à leurs clubs respectifs. J’ai toute confiance dans leur sagesse, leurs capacités à faire de votre sécurité leur absolue priorité et à faire preuve d’une grande attention bienveillante à l’égard de toutes.

Notre vie Lycéenne va devoir se réinventer pendant cette période dont le scénario s’écrit au fil des jours. Le cœur du Lyceum ne s’arrête pas de battre, bien au contraire.

Il appartient à chacune de donner une consistance réinventée à notre appartenance lycéenne en l’adaptant aux impératifs présents. Notamment en manifestant notre amitié attentive, particulièrement auprès des plus seules, par des échanges que les technologies nous permettent heureusement, de discussions, d’informations diverses, de messages…

Donnons aussi à ce temps si particulier l’épaisseur de nos réflexions sur les évènements, sur ces sécurités que les progrès avaient installées dans nos esprits comme certaines, nous faisant oublier d’élémentaires prudences, sur les réactions parfois curieuses mais aussi souvent merveilleuses de nos concitoyens, sur cette communauté de destin à la fois douloureuse et salutaire puisqu’elle est une obligation de dépouillement, de regards radicalement différents, de choix.

Cette mise à nu de nos fragilités humaines, cette mise à l’épreuve de nos sociétés dans leur fonctionnement économique actuel, seront, comme toute crise, à la fois un instant de vérité partagée imposée et l’occasion de repenser nos modèles, nos habitudes.

Gageons que nous toutes Lycéennes, profondément attachées à l’esprit qui nous anime, saurons tirer de cette épreuve une force vitale revisitée par les réflexions induites par cette situation.
J’ai l’espoir que nous sortirons grandies de ces moments suspendus, plus solidaires encore dans notre démarche de cheminement lycéen, plus motivées et plus conscientes à la fois de nos limites et de nos forces et animées de ce souffle qui, en dépit de tout, nous incitera plus que jamais à unir nos forces et nos talents pour vivre notre identité Lycéenne.

Comme vous le savez, tous les grands rendez-vous lycéens sont annulés, déplacements, rencontres culturelles à Lisbonne, échanges entre clubs, et reportés pour certains à une période plus sereine.

Il est bien évident que la paralysie actuelle risque d’impacter aussi les préparatifs d’évènements futurs. Je suis certaine que vous saurez faire preuve de bienveillance envers toutes celles qui ont la difficile mission de continuer à travailler pour préparer un avenir qui reprendra forme avec le retour à une situation plus normale.

A toutes, je souhaite, du fond du cœur, de traverser cette période surréaliste sans dommage humain et je vous assure de ma très sincère amitié.

Isabelle Bertrand
Présidente de la Fédération Française du Lyceum Club International