Fédération Française du Lyceum Club International

Fédération Française du Lyceum Club International

Accueil > Clubs > GRENOBLE > ECOUTER POUR ACCOMPAGNER
Version imprimable de cet article

ECOUTER POUR ACCOMPAGNER

Date : 23 janvier 2019

Ou "comment se servir de sa boite à outils".
Pierre Reboul, écoutant bénévole, assure depuis plus de 25 ans un bénévolat d’écoute et d’accompagnement, notamment en milieu hospitalier, mais aussi auprès des plus démunis.
Il témoigne aujourd’hui, pour nous, de son expérience et de son engagement devant une assistance attentive et intéressée.
Qu’est-ce que l’écoute ?

Jolie symbolique de l’écoute que ce tableau présenté par Pierre pour illustrer son propos : deux personnes se font face sur une barque. Entre elles pousse le fruit de l’écoute. L’écoute suppose un certain écart d’où la distance entre les deux personnes.
Le besoin d’écoute est dans le temps, pas nécessairement les deux pieds ancrés sur le sol, mais aussi parfois dans un milieu instable.

Pierre nous a ouvert sa boîte à outils pour les artisans de l’écoute.
Elle est composée de Cinq éléments.
1 - Toute écoute se base sur une certaine proximité affective.
Certaine proximité ‘’affectivepathie’’ : ressentir des émotions en mode rencontre.
L’empathie : identifier les émotions, ce qui nécessite la juste distance. "L’écoute, c’est ici et maintenant, le processus d’identification, de reconnaissance est très important"
La compassion : partager, identifier la souffrance de l’autre, La compassion peut nuire à notre écoute.
Le care : prendre soin de l’autre, avoir le souci de l’autre
La pitié : donne une image un peu dégradée de l’autre, sentiment vertical
L’apitoiement : on n’est pas dans une rencontre véritable, mais stérile.

"Se scruter soi même lorsqu’on est en relation pour savoir où on en est. Si la distance ne convient pas, on se retire".

Qu’est ce qu’apprendre à écouter ?
"L’Ecoute, c’est permettre à une personne, à votre abri, de se rencontrer elle même dans la confidentialité assurée."
Le bénévole, c’est Sherlock Holmes ! A lui de prendre les bons indices pour adapter son comportement.

2 – C’est dans ses cinq dimensions que l’on rencontre toute personne
On rencontre quelqu’un pour la première fois, dans toutes ses dimensions, toutes complémentaires, chacune avec une importance différente selon les contextes.

Dimension physique : aller chercher le sens des choses. La notion de dignité, intrinsèque à la personne, intervient ici très fort.
"C’est ton regard qui va confirmer l’autre dans sa dignité".
Dimension sociale, intellectuelle, affective, spirituelle (c’est la verticalité de l’homme).

3 - Degrés de disponibilité de la personne accompagnée :
Le retrait voulu - le retrait subi - le rituel - le passe temps, - l’activité physique ou intellectuelle - l’intimité, être ensemble, il n’y a pas forcement de mots - le racket, c’est un jeu psychologique : persécuteur, victime, sauveteur. La meilleure façon de ne pas entrer dans son jeu est de ne pas y répondre.

Renvoyer ses sentiments à la personne pour qu’elle les explore.

4 - La fonction du souvenir - les trois présents : du passé, du présent, du futur
Quelles sont les fonctions du souvenir ?
Le récit de vie contribue à la reconstruction de la personne, à conforter son identité au cours du temps.

5 - Les huit ennemis de l’écoute :
- Jugement / Évaluation : qui sommes-nous pour nous autoriser à juger le discours de quelqu’un à partir de notre propre cadre de pensée ? Il y a là un sentiment de dévalorisation vis à vis de la personne écoutée.
- Conseil/décision - Soutien ( "notre besoin de consolation est impossible à rassasier" Stig Dagerman) - Investigation - Interprétation : c’est une désappropriation, de la personne –
- la Diversion - l’Abstention : le silence absolu peut provoquer chez la personne écoutée de la frustration, de la régression.
- le Boomerang ! "C’est comme moi...."

Le temps est passé bien vite !
Arrivé "au fond" de sa boîte à outils et après avoir complètement captivé son auditoire, Pierre a terminé son propos par ces quelques mots : "Je me débrouille bien sur le fait d’écouter, alors que j’ai beaucoup parlé aujourd’hui ! "
Merci à Pierre pour cette ouverture et l’envie d’en comprendre plus !

Ouvrages de références
« Écouter pour accompagner »
Manuel destiné aux personnes engagées dans l’écoute, cet ouvrage constitue un outil de base pour guider dans sa pratique tant le bénévole que le professionnel. Fruit d’une longue expérience de bénévolat, cet ouvrage est une "caisse à outils " adaptée à l’exercice d’une fonction nécessitant disponibilité, cohérence, travail d’équipe, déontologie, éthique...

" Écouter "
petit vade-mecum destiné à accompagner et aider les personnes en situation d’écoute, c’est-à-dire absolument chacun d’entre nous.