Fédération Française du Lyceum Club International

Fédération Française du Lyceum Club International

Accueil > Clubs > CAEN-NORMANDIE > ENTREPRISE FILT
Version imprimable de cet article

ENTREPRISE FILT

Date : 14 mars 2019

L’entreprise fabrique deux types de filet tricoté : en nappes (plats à maille carrée, losangée ou hexagonale), ou en tubes (à maille losangée ou hexagonale) pour la mytiliculture, l’agroalimentaire, les loisirs ou l’emballage, etc., et des tresses (de 3, 8 ou 16 fuseaux) pour les loisirs créatifs, l’apiculture, le sport, la confection de cordons et de mèches de bougies et cierges.
Sa création remonte à 1860. Ce sont alors des paysans normands qui fabriquent à la main les filets. En 1903, la société devient propriété de la famille L’Honneur et l’année 1910 voit la première vague de mécanisation des moyens de fabrication. En 1925, malgré les difficultés douanières de l’époque, l’entreprise florissante se tourne vers l’export. Les bombardements de 1944 détruisent totalement les bâtiments, situés à cette époque Promenade du Fort, à Caen. Après la reconstruction de l’entreprise, en 1948, la production reprend rue du Maréchal Gallieni. En 1967, la marque FILT et des brevets sont déposés, l’entreprise développe la fabrication de filets pour la culture des moules et, avec l’aide d’une ancienne ouvrière, retrouve la technique de fabrication de filets à provisions et la modernise. Après de très gros investissements et l’obtention du Trophée de l’innovation en 2010, elle exporte dans de nombreux pays : Europe, Etats-Unis, Mexique, Afrique du sud et du Nord, Israël, Egypte, Hong-Kong, Corée du Sud et Japon. Ce dernier pays représentait 30 % des exportations mais, après le Tsunami de 2011, si ses commandes passées sont honorées, elles ne sont pas renouvelées les années suivantes …
L’entreprise, qui rencontre alors de gros problèmes économiques l’obligeant au licenciement d’employés, recherche de nouveaux systèmes pour remplacer ceux qui sont devenus archaïques. Actuellement ses 90 machines forment le parc le plus moderne d’Europe et elle a retrouvé son plein essor grâce, notamment, à l’engouement pour les filets à provisions. L’entreprise utilise des matières naturelles, essentiellement du coton ou du lin, et des matières synthétiques comme le polypropylène, le polyester et même des aramides comme le très performant Kermel. Les produits, très résistants et respectueux de l’environnement, sont très variés et destinés à de nombreux secteurs d’activités. 260 000 filets à provisions ont été fabriqués en 2018, par exemple, la cadence de production étant de 30 filets/heure. Ces filets, qui représentent 30 % de la production, sont totalement en coton à fibres longues, importé d’Inde, du Pakistan, d’Egypte principalement et la teinture se fait en Belgique le plus écologiquement possible, sans métaux lourds, avec certification Oeko-tex standard 100. Le coton à fibre courte qui vient des Etats-Unis et d’Afrique est peu employé dans cette entreprise car les déchets sont trop importants lors du tissage.
Pour le Tissage, la fabrication d’une bobine de 1,5 km de longueur de fil par assemblage de fils de coton distribué par des bobinots dure environ 1 journée ½. La taille des machines est fonction de la future taille des filets. La production s’est diversifiée : filets à provisions de toutes tailles, filets porte-bébé, hamacs, balancelles, mèches pour bougies (pour le sanctuaire de Lourdes : plusieurs km/an) etc., Tire-fils pour le bâtiment, filets pour stations d’épuration etc. Expérimentation de machines pouvant tresser du fil en inox pour les bouts de lignes de la pêche aux carnassiers. L’entreprise, qui emploie actuellement 27 personnes d’âges et profils très divers, travaille aussi en étroite collaboration avec un atelier de personnes handicapées et un atelier de réinsertion de la région où les rouleaux de filets sont coupés aux dimensions voulues, avant de revenir à l’atelier de fabrication. Ils sont alors cousus à la piqueuse plate par une quinzaine de couturières dont nous avons admiré la rapidité et la dextérité. Pour éviter la monotonie, elles changent de poste toutes les 125 pièces mais chacune assemble la totalité du filet et son prénom est inscrit sur l’étiquette. Leur formation demande environ 3 mois. L’entreprise emploie également quelques couturières à domicile auxquelles la machine industrielle est fournie.
En raison du coût et parce que "L’Humain est au centre de la relation d’affaire", l’entreprise FILT a remis en cause le statut d’un commercial, préférant le contact direct de ses dirigeants avec la clientèle des grands Salons : puériculture, artisanat etc. Elle travaille aussi sur un projet Européen visant à trouver des matériaux permettant de fabriquer des filets biodégradables, principalement pour la mytiliculture. Les relations internationales sont très importantes pour l’import/export, l’entreprise réalise aujourd’hui 50 % de son chiffre d’affaire à l’export. La recherche est importante, elle aussi car le marché du textile est très concurrentiel.
Conclusion : En 2017, société à taille humaine où chacun est acteur et responsabilisé et où la direction est très attachée à la notion du juste prix, FILT a obtenu le Label EPV : Entreprise du Patrimoine Vivant, après de nombreuses récompenses dont le Trophée de l’innovation décerné par l’INPI (Institut national de la propriété industrielle) en 2010, le Trophée de la performance commerciale à l’international par le DCF( Dirigeants Commerciaux de France) en 2015, et le Trophée de l’Economie Normande dans la catégorie Made in Normandie en 2017. Jean-Philippe Cousin, l’actuel dirigeant, est entré dans cette entreprise en 2000, et depuis 2016, en est le propriétaire avec son épouse. Ils ont de grands projets et très prochainement, la construction et l’ouverture d’une nouvelle usine aux portes de Caen. Merci à Catherine Cousin, co-gérante, qui nous a accueillies avec beaucoup de gentillesse, prenant le temps de nous expliquer chaque secteur d’activité et de répondre à nos nombreuses questions.
Un grand merci également à Astrid L’Honneur : grâce à elle nous avons pu réaliser cette très intéressante visite. S.B

info portfolio