Fédération Française du Lyceum Club International

Fédération Française du Lyceum Club International

Accueil > Clubs > TROYES-CHAMPAGNE > Géopolitique
Version imprimable de cet article

Géopolitique

Date : 13 juin 2017

En Iran le président Rohani a été réélu le 19 mai. Cet homme est porteur d’espoir pour le pays, première démocratie musulmane, avec une jeunesse éduquée et ouverte. Maintenant bien sûr il faut suivre l’élection du guide suprême.

En Corée du sud Moon Jae-in est devenu le nouveau président. Celui-ci est prêt à des négociations avec la Corée du nord, pour lui il n’y a pas d’autres solutions. Sa situation est un peu en porte à faux entre la Chine et les USA. Il a mis fin au système anti-missiles TAADD, ce qui a rassuré le Japon et les Etats Unis. Ce nouveau président est convaincu que le pays est mûr pour un virage stratégique écologique et a indiqué qu’il allait progressivement éteindre la totalité des réacteurs nucléaires au fur et à mesure qu’ils atteindraient leur fin de cycle. Pour compenser ces fermetures le pays devra construire de nouvelles centrales au gaz. Le poids des énergies renouvelables devra passer de 4,7 à 20% en 2030.

Le président Trump a voyagé tout d’abord dans les pays musulmans, puis en Israël. Il a apporté son soutien à l’Arabie Saoudite dans la lutte contre le terrorisme, des contrats d’armements ont été conclus. Suite à cette visite l’Arabie Saoudite a mis le Qatar, sunnite, au ban des nations ….
En Israël Trump a rappelé l’importance de l’existence du pays et a déclaré « nous ferons la paix » mais n’a pas dit comment...
Au Vatican avec le pape François il a été question de la lutte contre le terrorisme.
A Bruxelles il a demandé aux alliés de consacrer 2% de leur budget national pour l’OTAN. Les Européens ont pris conscience de leur vulnérabilité.

Au G7 Le président américain n’a pas voulu honorer les engagements de son prédécesseur et veut quitter l’accord de Paris sur le climat. De nombreux pays ont réagi à cette nouvelle et aux Etats Unis une résistance intérieure se met en place.

Suite aux élections en France et à l’accession au pouvoir d’Emmanuel Macron, de sa visite à Angela Merkel dès son arrivée à l’Elysée, un renouveau souffle sur l’Union Européenne. Enfin, une nécessité de réformer se profile avec un désir de revenir sur certains traités. L’Europe doit se repenser vis-à-vis des USA et doit entretenir un bon voisinage avec la Russie, a dit la chancelière allemande. Emmanuel Macron surprend le monde par sa force de conviction, sa volonté tenue et porte haut les couleurs de la France.

La « route de la soie » est à nouveau d’actualité en Chine, sa mise en place permettra le renforcement des liens politiques et économiques, le renforcement des liaisons routières et des échanges commerciaux, l’amélioration des échanges monétaires et des relations entre les peuples et les individus entre la Chine, le Moyen Orient et l’Europe.

Colette Echinard