Fédération Française du Lyceum Club International

Fédération Française du Lyceum Club International

Accueil > Clubs > BRETAGNE > LES CHRETIENS D’ORIENT
Version imprimable de cet article

LES CHRETIENS D’ORIENT

Date : 28 février 2019

Nous étions nombreux à venir entendre les témoignages émouvants de Jean-Paul Tillement qui a participé à deux missions, dans le cadre de l’Association SOS Chrétiens d’Orient créée en 2013. Membre de l’Académie de médecine et de pharmacie, il est également le mari de notre ami Edith, ancienne présidente du club de Fontainebleau.

Les buts principaux de cette association :
• Répondre à l’appel à l’aide des Chrétiens d’Orient en organisant des missions permettant l’analyse des événements
• Alerter l’opinion internationale sur la volonté des islamistes radicaux de pratiquer
• L’éradication totale de toutes trace humaine et matérielle de la chrétienté dans le Proche-Orient, ainsi que de tous ceux qui n’adhèrent pas à l’islam
• Établir des contacts entre les communautés chrétiennes européennes et du Proche-Orient , afin de démontrer leur solidarité
• Aider à la reconstruction des régions dévastées ainsi qu’au retour des populations sur leurs terres par un apport logistique et financier.

Première mission effectuée en avril 2015 à la rencontre des chrétiens de Syrie à
Damas
 : Célébration de la messe de Pâques en arabe par le patriarche grec -melchite catholique de tout L’Orient.
Maaloula et le couvent Sainte Thècle, au pied du Krak des Chevaliers. Ce village a subi d’horribles exactions. Son seul crime était que les chrétiens y soient majoritaires et qu’on y parle encore l’Araméen, la langue du Christ !
Safita : Rencontre avec les chrétiens pour célébrer le vendredi saint des orthodoxes.
Tartus et enfin Lattaquié : rencontre avec les Carmélites , toutes dévouée à des réfugiés non pas chrétiens mais sunnites.

À travers les propos de Jean-Paul Tillement et les photographies qui nous sont montrées, nous percevons les messages suivants :
- Les chrétiens rencontrés ont ressenti un sentiment d’abandon par la communauté internationale et réservent à la mission un accueil enthousiaste et chaleureux
- Leur courage et leur détermination sont tout à fait admirables. La ferveur de leur foi est intacte. Ils sont totalement déterminés à demeurer sur leurs terres et à tout reconstruire
- Les chrétiens ne sont pas les seuls à subir ces exactions. Toutes les autres minorités non musulmanes sont tout aussi persécutées, sinon davantage : chiites, alaouites , ismaéliens, druzes.
- Les membres de la mission ont pu rencontrer les autorités locales musulmanes de différentes villes traversées (maires,cheikhs qui ont même parfois participé à la cérémonie religieuse. Une rencontre a eu lieu à Damas avec le grand Mufti de tout le proche Orient. Ceci semble signifier la volonté de paix d’une grande partie de la population musulmane.

Deuxième mission : au Kurdistan Irakien avec les réfugiés de la plaine de Ninive
Ces réfugiés sont des chrétiens de diverses obédiences, provenant de Mossoul, de Qaraqosh, de la plaine de Ninive. Mais il y a aussi des sunnites modérés, des Yézidis et d’autres minorités qui vivaient jusqu’à présent en harmonie.
Ces réfugiés ont été accueillis par les kurdes. Jean-Paul Tillement nous rappelle que ce peuple kurde, dont le courage n’est plus à démontrer, est en grande majorité musulman, mais que la charte du Kurdistan irakien comporte la liberté de culte et l’égalité hommes-femmes.

Erbil  : Rencontre avec les réfugiés qui essayent d’aménager tant bien que mal un toit pour leur famille, avec les moyens du bord mais avec beaucoup de courage, d’ingéniosité et de solidarité. Malgré la grande précarité, ils ont aménagé des espaces communs pour le maintien d’un contact communautaire.
Des bénévoles de l’Association prennent en charge les jeunes enfants, tentant d’atténuer, par le chant et le dessin, le traumatisme de cette situation.
Il nous est évoqué l’extraordinaire épisode de la sauvegarde en camion des archives et manuscrits de tout le Proche-Orient par le frère Najeeb, dominicain, au péril de sa vie, lors de l’avancée des djihadistes vers Mossoul. Ces archives ont pu être numérisées et il en existe une copie Outre -Atlantique, grâce à la diaspora chrétienne
Souleimaniya : Arrivée dans un monastère qui recueille de nombreuse familles de réfugiés, en provenance principalement de Bagdad. L’une des principales préoccupations est l’instruction des enfants réfugiés , afin de leur procurer un avenir.
Le retour dans leur foyer de ces réfugiés ne s’effectuera pas sans grandes difficultés en Irak. Contrairement semble-t-il aux chrétiens de Syrie, beaucoup d’Irakiens souhaiteraient quitter le pays mais n’en ont pas la possibilité matérielle.

Le professeur Tillement nous fait part, en conclusion, de sa vision politique et prospective des événements en proche Orient. Puis nous sommes invités à prendre connaissance de deux livres dans lesquels il fait le récit de ces deux missions. La vente de ces livres est au profit de l’Association.