Fédération Française du Lyceum Club International

Fédération Française du Lyceum Club International

Accueil > Clubs > GRENOBLE > La Rotonde ferroviaire de chambéry
Version imprimable de cet article

La Rotonde ferroviaire de chambéry

Date : 21 mars 2019

Pour celles qui aiment les devinettes et les curiosités

Je suis située à Chambéry. Je suis faite de bois, d’acier et de verre. Je mesure 108 mètres de diamètre et 34 mètres de haut. Ma charpente pèse 800 tonnes.
Qui suis-je ?
Je suis… Je suis…

C’est la plus grande rotonde construite en France, couvrant 9500 m2, avec 36 voies rayonnantes.
On peut y remiser 72 locomotives. Le bâtiment actuel est classé au titre des Monuments Historiques.
La partie annulaire est toujours couverte et la plaque tournante est abritée sous une coupole.

Cette réalisation est vraiment digne d’intérêt avec cette impressionnante coupole, ses cheminots en action et ses locomotives dignes de « La Bête humaine » !

A l’origine c’est Cavour, voulant désenclaver la Savoie vers Gênes et la plaine du Pô, qui crée la première compagnie ferroviaire. En 1867 la France reprend le flambeau, et lance la Compagnie PLM (Paris-Lyon-Méditerranée). La Rotonde sera implantée, sur les anciens marais de Cassinaz.

Pour ancrer l’édifice on installe des pilotis de 5,5 m en mélèze dans l’eau (comme les palais vénitiens), le tout est recouvert de1,50 m de béton.

Puis on pose la charpente métallique articulée, issue de la technique de Gustave Eiffel. Constitué d’une partie annulaire et d’une coupole centrale, le tout est réalisé en acier. On adjoint des barres constituant un contreventement pour empêcher l’édifice de « vriller » sous l’effet du vent.

La Rotonde est terminée en 1910, mise en exploitation en 1911.

En 1929 on y livre l’une des premières locomotives électriques, qui sera la plus puissante du monde à l’époque.
600 personnes y travaillaient. Les cheminots étaient noirs de suie de charbon, ce qui avait valu à cet endroit le qualificatif de quartier "nègre" de Chambéry
En 1938 ; la compagnie PLM est regroupée dans le cadre de la nationalisation des chemins de fer.
En 1982, il faudrait rénover l’édifice. Devant l’ampleur du coût, la SNCF souhaite le démolir ! Heureusement en 1984 la Rotonde est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.
La Rotonde sert actuellement de garage rapide pour les locomotives.
Les cheminots réceptionnent chaque jour, garent et expédient une trentaine de locomotives sur les 36 voies rayonnantes.

Ne manquez pas cette découverte, comme les 1600 visiteurs accueillis chaque année en ce lieu. Celui-ci constitue un témoignage vivant de l’histoire ferroviaire de notre pays !

O.S.- 21.03.2019