Fédération Française du Lyceum Club International

Fédération Française du Lyceum Club International

Accueil > Clubs > BORDEAUX > Lectures : "Paris est une fête" et "Gatsby le magnifique"
Version imprimable de cet article

Lectures : "Paris est une fête" et "Gatsby le magnifique"

Date : 20 juillet 2016

A emporter dans vos bagages pour l’été :
Ernest Hemingway : « Paris est une fête »,
F. Scott Fitzgerald : « Gatsby le magnifique »,
les deux grands romanciers américains de l’entre-deux-guerres.
C’est l’émotion causée par les attentats parisiens qui a fait lire ou relire « Paris est une fête », chronique d’un séjour, portrait du romancier jeune. Dans les années 20, Hemingway arrive à Paris avec sa jeune et charmante épouse. « Nous étions pauvres et heureux ». Pauvres, relativement ! le jeune couple vit d’amour et de bon vin frais, fréquente les bohêmes américains et leurs égeries, Scott Fitzgerald qui est déjà célèbre.
Ces notes oubliées par l’auteur sont retrouvées 30 ans plus tard (à l’hôtel Ritz !) et publiées à titre posthume.
Regard acerbe sur les américains à Paris, charme de la rue Mouffetard et du Luxembourg !
« si vous avez la chance d’avoir habité Paris lorsque vous étiez jeune, alors partout où vous irez pendant le reste de votre vie, cela restera en vous car Paris est une fête »

Gatsby est un roman en partie autobiographique. Il décrit la vie américaine des « roaring twenties » : l’âge du jazz, de la danse, des voitures décapotables. La femme nouvelle, garçonnière, désinvolte, une cigarette dans une main, un verre dans l’autre, c’est Zelda, la jeune femme de Fitzgerald, c’est Daisy, l’héroïne du roman. Gatsby est désespérément amoureux mais ce nouveau riche n’arrivera pas à conquérir sa princesse. Les vrais riches –ceux qui le sont depuis plus longtemps- sont impitoyables.
Des tableaux impressionnants, des phrases percutantes, une critique acerbe et un romantisme désabusé … une lecture captivante.