Fédération Française du Lyceum Club International

Fédération Française du Lyceum Club International

Accueil > Clubs > LILLE-FLANDRE > Les Enjeux de l’Europe en 2019
Version imprimable de cet article

Les Enjeux de l’Europe en 2019

Lieu par OLIVIER BEDDELEEM

Date : 4 avril 2019

OLIVIER BEDDELEEM se présente après des études de droit et langues à Lille, puis aux USA, spécialisé en stratégie juridique, il est frappé par les différences de culture entre USA et Europe .
Il est Président du mouvement EUROPEEN du NORD, Professeur à EDHEC Business School

_ LE COUPLE FRANCO ALLEMAND.
Le conférencier rappelle l’historique du couple franc-allemand .
En 2018 le couple MERKEL / MACRON ; lors du discours de la Sorbonne ,il est prévu un alignement juridique et fiscal et un nouveau traité de l’Elysée pour UNE RELANCE DE L’EUROPE EN 2020 2022.A l’automne 2020, la présidence de l’UE sera Allemande, il pourra être créée une Europe par cercles concentriques, et un traité de l’Elysée sera ratifié en 2022, lors de la présidence française de l’UE. Ce traité rapprocherait les législations des pays, la fiscalité sur le patrimoine et le travail, en vue d’une harmonisation européenne.
Les REALISATIONS CONCRETES de l’UE : Airbus EADS 89, ARTE 1991 OFAJ Equivalence des Diplômes, écoles, lycées, et en 2020 jumelages collaboration amicales culturelles dès 1950.
_LE BREXIT :
Conséquences du Brexit  : Les Britanniques à qui l’on a promis monts et merveilles hors de l’Europe risquent de déchanter, diminution de 1,5 °/° du PIB, chute de croissance, explosion des prix, pénurie de produits, et départ possible de Nissan, Airbus…et risque de crise financière. L’Europe risque aussi de payer un lourd tribut à un Brexit dur .Selon l’Insee il coûtera 1,7°/°de perte de croissance à la France.
La place de Lille est favorable pour attirer les entreprises qui quitteraient l’Angleterre.
AVENIR DE L’EUROPE  : Il existe aujourd’hui 3 Europe : une Europe de la justice, incarnée par la cour européenne des droits de l’homme, une Europe économique, essentiellement protectrice du consommateur, incarnée par l’Union européenne, une Europe monétaire incarnée par la zone Euro. C’est à partir de cette zone Euro que l’on pourra construire une Europe économique puissante, qui répondra aux puissances du duopole sino californien en matière d’innovation technologique, robotique, et intelligence artificielle. Nous vivons l’ère de la 3ème révolution industrielle, de la mondialisation, qui va de pair avec l’innovation, mondialisation du commerce et aussi des entreprises. Le développement économique des pays émane de leur capacité à attirer sur leur sol les maillons de ces entreprises. Nous n’avons jamais eu autant besoin d’une Europe puissante, pour faire valoir nos intérêts et nos valeurs, et serait aussi dans l’intérêt de la planète et des véritables problèmes : migrations internationales, réchauffement climatique, et cyber crime.
Vers quoi s’orienterait l’UE  ? Fédération d’états avec pour objectif l’amélioration de la qualité de vie ? Confédération d’états souverains ?
Dans le discours de la Sorbonne une UE en cercles concentriques était présentée : le 1er cercle composé de pays de la zone euro, le 2ème composé de pays partenaires.
Véronique Wilhelem et Nicole Douay