Fédération Française du Lyceum Club International

Fédération Française du Lyceum Club International

Accueil > Clubs > TROYES-CHAMPAGNE > Musée du chocolat
Version imprimable de cet article

Musée du chocolat

Date : 19 janvier 2017

Après avoir exploré les pays producteurs de chocolat, nous remontons le temps : vers 1400 avant JC les olmèques (Mexique) dégustent le cacao sous forme de boisson, mélange d’eau, de cacao et d’épices. Le cacao devient une boisson divine, les Mayas et les Aztèques attribuant son origine au dieu Quetzalcóatl La fève de cacao est utilisée comme monnaie d’échange. C’est en 1519 que Cortez ramena la fameuse boisson au chocolat en Europe. Celle-ci était très amère et les européens ajoutèrent du sucre tout en enlevant les épices très fortes et l’eau qui constituaient les mélanges de départ. C’est à la révolution industrielle que le chocolat se démocratisera et sera accessible à tout le monde. Nous, français consommons 6kg par an par personne.

Nous admirons un vrai-faux cacaoyer avec ses cabosses... les toutes petites fleurs de cet arbre .... les cabosses des 3 sortes de cacaoyers selon leur potentiel gustatif : Criollo (le meilleur), Forastero et Trinitario.

Nous regardons les tables de séchage et de broyage dont certaines très anciennes, ainsi que tous les objets utiles au fil des époques pour extraire le chocolat des fèves.

Nous abordons les époques plus récentes avec des chocolatières en argent, des tasses en porcelaine... des ravissantes boîtes à chocolats en émail peint, en porcelaine...les vitrines des moules aux formes variées si jolies, et puis l’on se rapproche de notre enfance avec les tablettes de chocolat, des affiches publicitaires, les images que l’on collait dans des albums....

Au sous-sol, démonstration-dégustation de chocolats pralinés avant de s’émerveiller devant la magnifique tour Effel et le splendide Arc de triomphe en chocolat dont les tailles sont impressionnantes. Il y a aussi des mannequins habillés de chocolat que les messieurs trouvent "à croquer" ! C’est fou ce qu’on peut faire avec du chocolat !

Toute bonne chose ayant une fin nous remontons dans le hall d’entrée où nous terminons par la dégustation d’un chocolat chaud : une merveille !

Catherine Marchal

info portfolio