Fédération Française du Lyceum Club International

Fédération Française du Lyceum Club International

Accueil > Fédération > Comptes-rendus > ORLEANS - RAPPORT MORAL de la PRESIDENTE
Version imprimable de cet article

ORLEANS - RAPPORT MORAL de la PRESIDENTE

Date : 26 janvier 2018

Madame la Vice-Présidente Internationale de l’Hémisphère Nord, Chère Muriel
Madame La présidente d’honneur, chère Jacqueline,
Madame la Présidente, chère Isabelle,
Mesdames les past-présidentes, présidentes, chères amies lycéennes
Vous êtes venues nombreuses, je vous en remercie, car cela prouve l’intérêt que vous portez à vos clubs et à celui qui nous accueille.
Le quorum étant atteint, je déclare ouverte la 54e assemblée générale de la Fédération Française du Lyceum Club International, et comme le veut l’usage, je désigne deux scrutatrices : Sophie Johnston présidente du club de Bordeaux et Brigitte Ottle du club de Pau.
I. RAPPORT MORAL 2016-2017
1. REMERCIEMENTS
Voilà un an, nous étions chaleureusement accueillies par notre amie Dominique Rietzler, présidente du Club de Fontainebleau et nous gardons toutes et tous un souvenir ému de ces moments riches de découvertes tout autant du patrimoine exceptionnel que de l’amitié, de la générosité et de la disponibilité qui, tout au long de ces deux journées, nous ont été témoignées par nos amies bellifontaines.
Grâce à la bienveillante initiative de notre amie Isabelle Bertrand, entourée d’une équipe dynamique et zélée, menée de main de maître, c’est aujourd’hui le Club d’Orléans qui nous permet de nous réunir à nouveau dans cette ville royale au passé historique d’une richesse incomparable.
La présence de l’Académie des Sciences et celle du Lyceum Club tous deux fleurons intellectuels de la ville soulignent bien l’importance privilégiée que votre ville accorde aux activités de l’esprit !!!
J’ajouterai que, cette année, votre Club fête 50 ans d’une existence vouée tout entière aux principes fondamentaux de notre association : les valeurs de l’amitié portant celles de l’esprit.
Merci à toutes celles, nombreuses, qui nous ont précédées, qui ont tant œuvré pour le Lyceum et dont l’esprit et l’énergie ont marqué pour toujours le développement de notre Club.
Je pense notamment à Mmes Hélène de la Baume, Françoise Feuillée, Jacqueline Suttin, Lucile Vignial, Edith de l’Hermite, Monique Lebœuf, et tant d’autres qui se sont investies dans des fonctions essentielles à la vie de nos clubs, de notre Fédération, et qui ont su en toutes circonstances apporter leurs pierres à l’édifice qu’elles ont transmis. Nous efforcerons de suivre le chemin qu’elles nous ont tracé.
Je tiens également à remercier tout particulièrement Muriel Hannart, qui m’a précédée dans cette fonction, et qui, tout au long de son mandat, a su dispenser avec chaleur et bienveillance son efficacité dynamique et son sens des relations humaines, soutenue en cela par un Bureau toujours disponible : j’ai nommé Sabine Coiffe, vice-présidente toujours souriante et d’excellent conseil, Laurence Bouillaguet, secrétaire, qui a jonglé avec dextérité avec les PWP, la plupart du temps envoyés avec retard, et Paulette Martin, trésorière hors pair, qui a répondu avec patience aux questions les plus saugrenues.
Je souhaite également adresser à toutes mes remerciements, car voilà un an que le Comité a confié à notre Bureau le destin de notre Fédération pour trois années.
Enfin, je souhaite remercier le Bureau élu l’an dernier, qui m’entoure avec patience, efficacité, et avec lequel nous avons déjà bien travaillé :
Isabelle Bertrand, vice-présidente, Annie Fréard, past présidente du Club de Bretagne, notre secrétaire, et Elisabeth Blanchard, trésorière du Club du Limousin, qui cumule les deux fonctions.
C’est pour moi, c’est pour nous un grand honneur et croyez bien que nous nous attachons à déployer nos compétences, notre disponibilité et nos efforts pour poursuivre l’œuvre de celles qui nous ont précédées et, pendant 6 ans, ont structuré, développé et dynamisé notre Fédération.
Fédération la plus importante de toutes puisqu’elle compte maintenant 14 clubs et 983 membres, le Lyceum Club de Saint-Barthélémy ayant décidé de dissoudre l’association à la fin de l’année 2016, nous mettant devant le fait accompli.
Je tiens à souligner que le recrutement a été excellent cette année puisque nous pallions les départs, quelle qu’en soit la cause et, au 30 septembre, nous dépassons nos effectifs de l’an dernier de 8 membres supplémentaires.
Bravo à tous les clubs ! Nous sommes sur la bonne voie pour atteindre, en 2019, les 1000 lycéennes, nombre qui nous permettra d’obtenir une voix supplémentaire lors du vote au Congrès International de l’AILC à Stockholm.
Enfin, je voudrais saluer notre amie Jacqueline SUTTIN, past-présidente de la Fédération et du Club d’Orléans, qui vient d’être nommé Présidente d’honneur du Club, lycéenne dans l’âme depuis plus de 25 ans.
2. À CELLES ET CEUX QUI NOUS ONT QUITTÉES
Au cours de cette année, nous avons, certes, connu des joies, mais certaines d’entre nous ont vécu des épreuves bien douloureuses et, malheureusement, bon nombre de nos amies lycéennes nous ont quittées :
Martine BOUTBIEN du Club de Bretagne,
Josette PERISSE, présidente d’honneur du Club de Bordeaux, ainsi que Janine MOTHES.
Michèle ODENT, Cécile de la SAYETTE, Martine Le CŒUR, Janine BROSSEAU lycéennes du Club de Caen,
Huguette RENART, past-présidente du Club de Dijon, et past-trésorière de notre Fédération, ainsi que Janine CHARUE,
Nicole DESCOURS, et Mieke QUIRICONI DERVAUX du Club de Paris,
Madeleine BAILACQ du Club de Pau.
Nous avons toutes partagé avec chacune d’entre elles des moments exceptionnels qui resteront gravés dans nos cœurs.
Je voudrais également assurer de notre profonde solidarité celles d’entre nous qui ont eu la douleur de perdre leur époux,
En leur mémoire, je vous demanderai une minute de silence et de recueillement.
Ayons également une pensée pour nos amies de Saint-Barthélemy, qui, bien qu’elles aient fermé leur club, ont dû faire face à de terribles épreuves. L’amitié lycéenne sait résister à tous les ouragans si violents soient-ils !
Il faut aussi se souvenir des belles choses :
- la nomination de notre amie Jacqueline Suttin en qualité de présidente d’Honneur du LCIO
- le prix de la "Reine Mathilde " décerné à notre amie Michèle Le Gren Brieux, lycéenne de Bretagne, pour son roman " La petite reine de de la dentelle "
- enfin, Edmonde Le Nerrant, également du club de Bretagne, a été nommée chevalier dans l’ordre du Mérite Maritime.
Bravo à elles !
II. RAPPORT D’ACTIVITÉ 2016-2017
Cette année fut, pour moi, toute nouvelle présidente, une année riche d’expériences nouvelles et de découvertes.
J’ai pu constater, en visitant chacun des clubs, que vous menez votre action propre, riche et dynamique, mais que vous apportez également votre participation et votre enthousiasme à la réflexion commune, mise en œuvre par la Fédération. Il est de mon devoir et de mon rôle de veiller à ce que l’ensemble de nos clubs soient tout à la fois les garants des valeurs que nous portons depuis plus de 110 ans, mais également tournés vers l’avenir, où ces valeurs sont plus que jamais d’actualité, dans les temps troublés que nous traversons.
De nombreuses rencontres, des questions posées et des projets envisagés avec enthousiasme m’ont prouvé la vitalité de nos clubs.
AU PLAN NATIONAL, j’ai visité l’ensemble des clubs lors de leurs Assemblées Générales, ce qui m’a permis de mieux connaître les lycéennes et de découvrir de façon plus approfondie le mode de fonctionnement si varié de chacun de nos clubs.
Priorité a toujours été donnée aux échanges et aux rencontres, et j’ai constaté avec plaisir que les échanges interclubs sont de plus en plus nombreux : plus de 12 rencontres ont eu lieu au cours de l’année, permettant aux lycéennes de mieux se découvrir ou d’approfondir les liens déjà tissés.
Par ailleurs l’ensemble des clubs participe aux deux événements pilotés par la Fédération, en dehors de l’AGN, c’est-à-dire :
1. LE SÉMINAIRE DE FORMATION ET LA RENCONTRE MULTICLUBS
Voilà maintenant 6 ans que Muriel HANNART a créé cette réunion : un club différent accueille chaque année deux ou trois nouveaux membres des clubs de l’hexagone, pour deux demi-journées de travail, au cours desquelles la Fédération présente ses modalités de fonctionnement, celle de l’AILC, ainsi qu’un court rappel de l’historique du Lyceum.
Cette année, nous avons été admirablement accueillies par le Club de Dijon : plus de 40 lycéennes étaient présentes et, à l’issue de nos heures de travail, nous avons pu découvrir la richesse et la magnificence des hôtels particuliers de la ville, le tout baignant dans une atmosphère d’amitié jamais démentie.
2. LA RÉUNION DES PRÉSIDENTES -ET DES PAST PRÉSIDENTES
Elle a eu lieu à Paris, la dernière semaine de mai, beaucoup plus tardivement que de coutume, en raison des Rencontres Culturelles Internationales, organisées par le Club de Paris, dont vous découvrirez ultérieurement quelques aspects, mais cela m’a permis de faire le reporting du Bureau Central International, qui a eu lieu à Troyes et qui précède chaque année les Rencontres Culturelles.
Notre vice-présidente internationale Hémisphère Nord vous en parlera tout à l’heure.
En 2017, nous avons fêté les 25 ans du Club du Limousin, le Club de Grenoble va avoir 20 ans et celui d’Orléans fête son cinquantenaire.
Nous avons également avec bonheur accueillies 3 nouvelles présidentes :
- Club de Grenoble : départ de Dominique BOULET, prise de fonction de Marijke JANSEN
- Club de Bretagne : départ d’Annie FRÉARD, prise de fonction de Marie-Madeleine ROUSSEL
- Club de Lille : départ de Claude LAURENT, prise de fonction de Christine CASTELAIN
Nous les remercions pour leur investissement généreux et leur souhaitons le meilleur au cours de leur mandat.
Christine Castelain, nouvelle présidente de Lille, ayant participé aux deux événements viendra vous en parler librement tout à l’heure.
En dehors de ces réunions importantes pour fédérer nos clubs, voici quels ont été nos thèmes de travail.
THÈMES DE TRAVAIL
-  ARCHIVISTE
L’histoire du Lyceum est plus que centenaire. Mais, pour préparer l’avenir il faut bien connaître le passé, car voir le futur, c’est souvent regarder derrière soi et donner de la valeur au temps est, à mon sens, le meilleur moyen d’anticiper l’avenir.
C’est la raison pour laquelle il nous a paru essentiel de mettre en place un poste d’archiviste dans chacun des Clubs, la plupart du temps sous forme de binôme. En effet, il est plus facile de travailler à deux, car, en cas de défaillance, il est essentiel de pouvoir continuer à avoir un interlocuteur.
Lors de la réunion des présidentes, chaque club a donc reçu un "modus operandi," sous forme de charte, détaillant l’ensemble des documents à recenser et à conserver. L’archiviste est membre de droit du Conseil d’administration et du Bureau, et opère sous la responsabilité et l’aval de la Présidente pour une durée identique à celle des administrateurs.
Nous avons donc à ce jour 18 archivistes et je les remercie vivement de leur engagement, essentiel à la pérennité et à la transmission de notre histoire.
-  STRUCTURE ADMINISTRATIVE
le deuxième volet de notre action a été de souligner la nécessité d’une visibilité administrative et de rappeler que l’intérêt de toute association, même à but non lucratif, est de pouvoir présenter, le cas échéant, des comptes rendus précis des Assemblées Générales, des Conseils d’Administration et des Comptes annuels, qui ,de plus, sont le parfait reflet de l’histoire du Club.
J’espère donc pouvoir constater lors des prochaines assemblées que tous les Clubs auront mis en œuvre les actions nécessaires.
-  SITE INTERNET
Nous y avons apporté quelques améliorations qui sont les suivantes :
L’historique des clubs est à jour (certains dataient de 2008 !), onglet "nouvelles", insertion des photos de toutes les présidentes de la Fédération depuis sa création en 1963, insertion de photos et du compte rendu de la journée Formation et Multiclubs.
Nous avons également demandé à une spécialiste de nous en faire l’analyse et de nous faire des suggestions que nous avons évoquées hier au Comité et sur lesquelles nous aurons à prendre des décisions.
Enfin, nous envisageons donc de créer une page Facebook et des groupes par centres d’intérêt, que celles d’entre vous qui sont geek pourront utiliser bien facilement. Cette page servirait à alimenter l’audience du site, car les infos publiées sur Facebook pointeraient vers le site pour tous les détails. Cela permettrait également de nous connaître davantage.
Cela étant, je vous invite à visiter le site très régulièrement, à y insérer vos comptes rendus de lecture ou de conférences. Certains clubs s’y attachent et nous livrent de passionnantes observations et de précieuses informations. Souhaitons que leur exemple fasse école et que vous soyez de plus en plus nombreux à les suivre.
Un grand merci à Chantal Giraud, notre webmaster nationale, dont la disponibilité n’a d’égale que la compétence.
-  CONCOURS LITTÉRAIRE NATIONAL
Le rôle de la Fédération est capital et doit être reconnu : c’est la raison pour laquelle était organisé tous les 3 ans un concours littéraire de nouvelles pour les jeunes enfants.
La dernière édition de ce concours a été très décevante, puisqu’une dérogation au règlement nous a contraintes à rétrograder la lauréate.
Nous avons de plus constaté à l’usage que ces concours littéraires étaient très nombreux, ce qui en diminuait l’intérêt quant à la visibilité que cette action était censée apporter au Lyceum.
À la dernière réunion des présidentes, il a été décidé à l’unanimité de ne pas renouveler cette expérience.
Cependant, le rôle de la Fédération est essentiel et doit être reconnu. C’est la raison pour laquelle, en 1996, Jacqueline Suttin, alors Présidente de la Fédération, avait lancé le 1er concours national des Lyceum Clubs ; depuis, 6 concours ont eu lieu et différents thèmes ont été exploités.
Il nous faut donc maintenant engager une réflexion sur une action commune, ayant un effet sur le plan national et répondant aux finalités culturelles de notre Club : création d’une certaine forme de mécénat, implication dans une grande cause nationale, toute action permettant de mieux nous faire connaître et reconnaître sur le plan tant local que national. Nous comptons sur vous toutes pour faire part de vos suggestions à vos présidentes.
AU PLAN INTERNATIONAL
- JUMELAGES ET ECHANGES
Sept rencontres de clubs français avec des clubs étrangers ont eu lieu, dans le cadre des jumelages ou pour des rencontres informelles et visites de membres :
- les clubs de Bordeaux, Limoges, Troyes ont retrouvé ou accueilli leurs clubs jumeaux, et le Club d’Orléans est fier d’accueillir le club de La-Chaux-de-Fond en ce moment même. Leur jumelage est un modèle puisqu’il a été signé en 1986 !
- Le Club de Bretagne a accueilli la Présidente Internationale, Ingrid Von Rosen, à l’occasion de son Assemblée Générale. Paris et Marseille ont eu respectivement des échanges avec Bruxelles, Locarno et Gênes. Souhaitons que ces rencontres aboutissement prochainement à des jumelages.
Nous ne le dirons jamais assez : invitez, rencontrez, échangez, découvrez. C’est un enrichissement permanent.
- BUREAU CENTRAL INTERNATIONAL
J’ai assisté pour la première fois au Bureau Central International, qui regroupe le Bureau de l’AILC, les vice-présidentes des deux hémisphères, les Présidentes des diverses fédérations nationales, ainsi que l’Archiviste internationale et l’éditrice du Bulletin International en qualité d’auditeur. Il a eu lieu à Troyes et a précédé les Rencontres Culturelles Internationales, qui avaient lieu cette année à Paris.
Puisque nous avons la chance d’avoir Muriel Hannart, VPIHN (vice-présidente Internationale Hémisphère Nord), c’est elle qui va vous faire, un peu plus tard, le reporting de cette réunion.
- RENCONTRES CULTURELLES INTERNATIONALES
Enfin, les Rencontres Culturelles Internationales à Paris ont été un véritable succès.
Le Lyceum Club de Paris n’a pas ménagé ses efforts et animé par une équipe infatigable et exceptionnelle. Il a su accueillir avec chaleur et générosité 250 lycéennes et leurs accompagnants venus du monde entier.
Vous en découvrirez les aspects les plus marquants tout à l’heure.
A l’occasion de ces journées, le Club de Paris a remis à nos amies un extrait original des Mémoires de Constance Smedley, concernant spécifiquement la création du Lyceum, traduit en français et en allemand.
La version française a été offerte hier par la Fédération aux présidentes assistant au Comité : c’est la " substantifique moelle " qui devrait imprégner toute lycéenne.

ET L’AN PROCHAIN
Nos pistes de travail porteront tout particulièrement sur :
- une relecture des statuts des Clubs, dont il nous apparaît régulièrement qu’ils ne sont pas toujours adaptés à leurs besoins.
- la mise en œuvre d’un "guide-line" pour les nouvelles présidentes, qui se trouvent bien souvent devant des problématiques qui les découragent et/ou leur font perdre du temps.
- la réflexion sur une nouvelle action nationale visant à la mise en avant de la Fédération et par là même des Clubs.
- Enfin, souhaitons-le fortement, la création de nouveaux Clubs : pour l’instant, quelques frémissements sur Toulouse.
Bien sûr, je porterai comme toujours une extrême attention à chacun des Clubs, leur évolution, leurs besoins et le cas échéant leurs problèmes.
Je vous remercie de votre patiente attention.
Véronique MATTÉOLI