Fédération Française du Lyceum Club International

Fédération Française du Lyceum Club International

Accueil > Clubs > GRENOBLE > Rose Valland, en quête de l’art spolié
Version imprimable de cet article

Rose Valland, en quête de l’art spolié

Date : 26 novembre 2019

L’exposition du Musée Dauphinois
« Rose Valland, en quête de l’art spolié »
relate le parcours hors norme de cette dauphinoise de naissance, de condition très modeste, qui n’était pas prédestinée à une vie hors du commun…
Et pourtant !
Née en 1898 à St Etienne de St Geoirs, la jeune Rose se passionne pour les Beaux-Arts et pour l’histoire de l’art. Après de brillantes études à l‘école des Beaux-Arts de Lyon, à celle de Paris puis à l’Ecole du Louvres, elle intègre en 1932 le musée du Jeu de Paume.
En 1940, ce musée devient le dépôt principal des oeuvres d’art volées par les nazis aux familles juives et aux collections publiques. Rose décide alors de relever minutieusement les mouvements des oeuvres en partance pour l’Allemagne où elles alimentent les collections des plus hauts dignitaires nazis.
Son travail permettra de retrouver quelques 60 000 oeuvres volées ! Jusqu’à sa mort en 1980, Rose Valland n’aura de cesse de travailler à la restitution des dernières oeuvres.
Quelle femme que cette résistante timide et discrète, mais aussi énigmatique et romanesque avec pour atouts majeurs sa discrétion à toute épreuve et son extraordinaire courage, risquant sa vie au service de cette cause.
Une belle exposition qui met en lumière, à sa juste place, Rose Valland, héroïne de la Résistance encore trop souvent méconnue.
26.11.2019 – M.E.