Fédération Française du Lyceum Club International

Fédération Française du Lyceum Club International

Accueil > Clubs > TROYES-CHAMPAGNE > Visite de la Fondation Vuitton
Version imprimable de cet article

Visite de la Fondation Vuitton

Date : 19 janvier 2017

Plaisir des yeux et plaisir du goût, assaisonnés d’une bonne dose d’amitié, la journée du Jeudi 19 Janvier a été une réussite !

Notre arrivée à la Fondation Vuitton par un soleil magnifique nous a permis d’admirer ce bâtiment novateur créé par l’architecte Franck Gerhy à la demande de Bernard Arnaud, PDG du groupe LVMH. En ce moment les 12 "voiles" dessinées par Gerhy, constituées de 3600 verres sont recouvertes en quinconce de filtres colorés. Ainsi les 13500 m2 de verrières s’élancent tel un kaléidoscope vert, jaune, bleu, rouge..... C’est "l’observatoire de la lumière" de Daniel Buren installé pour un an.

La visite qui nous attend : Icônes de l’Art Moderne, la collection Chtchoukine, présente les tableaux d’un grand Mécène russe Sergueï Chtchoukine, collectionneur visionnaire de l’Art français Moderne.
Ce grand industriel moscovite entre en contact avec les marchands français, Paul Durand-Ruel, Ambroise Vollard....Ces hommes passionnés et compétents vont l’éduquer, le former. Il se lie d’amitié avec Matisse pendant 7 ans et se passionne pour Picasso.

Il est malin et transfère ses avoirs financiers en 1913 à l’étranger avant la révolution bolchevique.
Trotski le connaissait, il a été protégé. Après avoir donné sa collection à la ville de Moscou, il s’exile à Paris en 1918 où il meurt en 1936 sans avoir revu ses trésors.

Grâce à la demande de son petit-fils, et à l’engagement des musées Pouchkine, de l’Ermitage et Tretiakov cette admirable présentation a pu voir le jour. C’est la première fois que 160 chefs d’œuvre sortent d’un coup du territoire russe.

Portraits de femmes, autoportraits d’artistes, paysages, mouvement vers le fauvisme et le cubisme, de Courbet et Monet aux avant-gardistes. Les dernières salles explorent l’impact des français sur les jeunes artistes moscovites qui les ont découverts dès 1908 lorsque Chtchoukine décide d’ouvrir le palais Troubetskoï au public Monet, Cézanne, Gauguin, Rousseau, Derain, Matisse, Picasso, Degas, Renoir, Toulouse-Lautrec et Van Gogh, ils sont tous là avec des tableaux à couper le souffle.

Catherine Marchal

info portfolio