Fédération Française du Lyceum Club International

Fédération Française du Lyceum Club International

Accueil > Clubs > TROYES-CHAMPAGNE > Voyage du jumelage
Version imprimable de cet article

Voyage du jumelage

Date : 19 juin 2017

Rencontre du 19 au 22 juin

A l’invitation de nos amies allemandes, nous sommes quatorze à nous envoler pour Berlin, où nous attendent nos quinze amies, le guide qui nous accompagnera tout le voyage et "la canicule" !

Quatre petites heures de bus, pendant lesquelles nous traversons d’immenses forêts pour atteindre Stralsund d’où nous rayonnerons.

Stralsund, cernée de matière pittoresque par la mer, a gardé de la richesse des villes hanséatiques, une suite de maisons patriciennes gothiques et le faste de l’hôtel de ville, avec sa façade de style gothique tardif.

Trois grandes églises paroissiales desservent la ville. Saint Nikolaï est la plus ancienne (1234) et très riche en autels, et chapelles. Aujourd’hui, en pleine restauration !!!!!

Notre guide nous a montré une barre d’immeubles sur des kilomètres qu’Hitler avait fait construire en 1936, pour permettre aux classes populaires de profiter du sable et de la mer ! c’est "énorme" et les autorités ne savent qu’en faire !

Le buffet du soir du soir nous donne l’occasion de retrouver nos amies de longue date et de faire connaissance avec celles rentrées récemment au club, et cela dans une ambiance très chaleureuse et sympathique, qui ne nous quittera pas durant ces quatre jours.

Le lendemain, départ pour l’île de Rügen, dont nous apprécions la température et la brise marine. Escale à Putbus dont la place classique, entourée de rosiers tige, et le parc de l’ancien château nous ont enchantées ! puis Binz avec sa grande plage et son architecture de bois blanc, typique de l’Epoque des bains de mer 1900, et panorama de la falaise de craie.

Rügen est la plus grande île allemande de la Baltique et réputée la plus belle. La chute du mur y a provoqué un raz de marée touristique !

C’est Greifswald, que nous visitons le troisième jour, petite ville issue d’un cloître cistercien établi en Poméranie dès 1199, réplique de Stralsund, avec son église en briques, assez trapue, sa place du marché entourée de maisons hautes à pignons, et son hôtel de ville d’un rouge vif ! Deux siècles après avoir été admise au sein de La Hanse, y fut fondée une université avec le soutien du cloître Eldena, dont aujourd’hui ne restent que des ruines : un pan de mur en briques percé d’une haute et étroite ouverture arquée !

Héritier préféré de Greifswald : Caspar David Friedrich, devenu illustre dans le monde entier par sa peinture romantique de la Poméranie, contemporain de Delacroix, Géricault. Et c’est dans un musée spacieux, moderne et lumineux, que nous avons découvert plusieurs de ses œuvres.

Jeudi 22, le soleil s’en est allé, le vent s’est levé, en route pour la presqu’île de Fischland et Ahrenshoop, décrite comme "colonie des artistes" édifiée sur l’exemple de Barbizon...........en attendant l’ouverture du musée, une charmante petite maison en bois, couleur bleue, certaines vont fouler le sable et goûter l’eau de La Baltique, avant d’écouter les commentaires sur l’artiste de Weimar, Théodor Hagen.

Pluie fine et orage tout le long du retour sur l’autoroute ; trombes d’eau à l’aéroport, ce qui écourte un peu nos adieux !

Echanges très intéressants qui permettent de se connaître mieux, et c’est une réelle, chaleureuse et sympathique amitié qui se crée.

Un grand merci à Dorothea, Muriel, Hedwige, Sabine, sans oublier nos fidèles traductrices allemandes qui se relayaient à la tâche ! et à Monique qui n’a pas hésité à nous accompagner.

Christiane Rolland