Fédération Française du Lyceum Club International

Fédération Française du Lyceum Club International

Accueil > Clubs > LILLE-FLANDRE > exposition CAMILLE CLAUDEL et visite d’un AFFINEUR DE FROMAGES
Version imprimable de cet article

exposition CAMILLE CLAUDEL et visite d’un AFFINEUR DE FROMAGES

Lieu MUSEE DE LA PISCINE ET ETS LOSFELD à ROUBAIX

Date : 29 janvier 2015

le matin,Visite de l’exposition « Camille Claudel au miroir d’un art nouveau »
Camille a très vite modelé, prenant son frère, sa sœur et les domestiques pour modèles.
En 1880 Rodin est déjà une star. En 1882, Camille a son premier atelier à Paris.
En 1883, elle rencontre Rodin
Paul Claudel dit que Rodin tombe amoureux de Camille qui devient vite la première praticienne de Rodin. Ils ont 24 ans d’écart.
Elle sculpte les mains et les pieds et réalise les éléments les plus complexes. C’est un travail à quatre mains où l’on ne sait plus qui fait quoi.
En 1887 c’est la séparation d’avec Rodin.
Rodin n’a jamais volé d’œuvre de Camille mais ils avaient un travail fusionnel. Paul dira que Rodin n’avait pas d’inspiration et que c’est Camille qui avait les idées.
En 1892, elle est enceinte de Rodin mais ce dernier ne veut pas de l’enfant. Elle part se reposer après une interruption de grossesse au château de l’Islette où Madame Courcelles reçoit des hôtes payants. Sa petite fille, Madeleine Boyer, âgée de 6 ans , pose pour Camille. c’est «  La petite Châtelaine . La chevelure extrêmement fouillée exprime le talent exceptionnel de Camille Claudel.
Rodin épure ses sculptures, Camille accentue les creux et les bosses pour jouer avec les ombres et la lumière
après « Les Causeuses » qui ont un grand succès.
elle pense à son groupe de trois «  L’âge mur »
En même temps qu’elle sculpte « La Valse », elle envisage de se séparer de Rodin.


Son projet de trois, c’est Rodin, Camille implorant et de l’autre côté, Rose Beurel, maîtresse de Rodin.
1905 est la dernière année où elle sculpte.
Elle détruit la nuit ce qu’elle sculpte le jour.
« La Gorgone » c’est elle diabolisée.

Elle meurt en 1943 après 30 ans d’internement.

l’après-midi ,visite des ETS LOSFELD

Cette Maison ,fondée en 1871 par César Losfeld, affine des fromages tels que « Pavé du Nord » ;« Boule ch’ti » ; « Géant des Flandres » et « Mimolette ».Leurs caves stockent 80 000fromages, soit 300 tonnes.
L’ affinage, qui se fait après ensemencement des boules par des cirons,acariens récoltés par brossage des fromages vieux.
La durée d’affinage peut aller de 3 mois à 22/24 mois pour la mimolette extra-vieille.Cinq cent tonnes de fromages sont vendues par an, avec exportation en Allemagne, Angleterre, Japon, Etats- Unis.
La visite s’est terminée par une dégustation de mimolette jeune et vieille, accompagnée d’un verre de porto, qui leur a permis d’apprécier la saveur de ce produit de qualité
Dominique Clinckx et Louise Brabant