Fédération Française du Lyceum Club International

Fédération Française du Lyceum Club International

Accueil > Clubs > ORLEANS > visite du musée de la Légion d’Honneur
Version imprimable de cet article

visite du musée de la Légion d’Honneur

Lieu Avec Marie-Sophie Perret le 25 janvier 2018

Date : 25 janvier 2018

Compte-rendu de la visite du musée de la Légion d’Honneur
Avec Marie-Sophie Perret le 25 janvier 2018

C’est aux côtés de Marie-Sophie Perret que nous avons découvert le 25 janvier dernier le musée de la Légion d’Honneur et des ordres de la Chevalerie, en face du parvis du musée d’Orsay, seul musée au monde à ce jour dédié à ce thème.
Il est situé dans le bâtiment qui fut le palais du prince de Salm-Kyrbourg. Le palais a beaucoup souffert au fil du temps, a été remanié et reste un très bel exemple de l’architecture de la IIIe république. Il a été rénové grâce au mécénat à l’occasion du bicentenaire de la création de la Légion d’Honneur dont il est le siège depuis le 3 mai 1804 et la résidence du Grand Chancelier.

Grâce aux très nombreuses informations données par notre conférencière, nous avons découvert la très riche histoire des différents ordres de chevalerie créés au fil de l’Histoire, aussi bien à l’étranger qu’en France.

Nombreuses sont les collections exposées, fruits de dépôts, de dons, d’achats. Elles nous ont permis de revisiter l’histoire de la création des différents ordres, chevaleresques et religieux français et anglais notamment, ordres royaux français, notre visite donnant bien sûr une place prépondérante à la Légion d’Honneur.

Marie-Sophie a déroulé pour notre plus grand plaisir l’histoire de tous ces ordres et décorations, les replaçant dans leur contexte historique et nous donnant avec force détails les raisons politiques et philosophiques de leurs créations.
Nous avons donc suivi le fil de la grande Histoire avec l’apparition successive de l’Ordre de la Jarretière en 1348 en Angleterre, celui de la Toison d’Or créé par le duc de Bourgogne en 1434, l’ordre de l’Etoile, celui très prestigieux de Saint-Michel, le très sélectif ordre du Saint Esprit, l’ordre de Saint-Louis créé par Louis XIV en 1693 qui pouvait être remis à des roturiers, seul à ne pas être par conséquent supprimé à la révolution et préfigurant un peu les principes de la Légion d’Honneur.

Première remise des étoiles de la Légion d’Honneur en l’Eglise des Invalides le 15 juillet 1804

Furent évoquées bien sûr aussi les maisons d’éducation de la Légion d’Honneur, créées en 1805 par Napoléon qui furent les premières et les seules pendant longtemps à s’intéresser à l’éducation des filles. La première maison ouvrit dans le château d’Ecouen sous la direction de Madame Campan, sujet de la conférence prochaine que Geneviève Haroche-Bouzinac viendra faire pour notre club puisqu’elle vient de lui consacrer un ouvrage. Un agréable prolongement de cette visite qui nous a toutes enthousiasmées.

Napoléon disait : « Je veux faire de ces jeunes filles des femmes utiles, certain que j’en ferai par là des femmes agréables ».

Isabelle Bertrand