Le 17 / 02 / 2020
Le sculpteur Victor SAPPEY dit Sappey de Grenoble

A la Table Ronde nous avons eu  le plaisir d’écouter Phillipe Marguet venu nous présenter la vie et l’oeuvre du sculpteur Pierre-Victor Sappey (1801-1856), artiste talentueux et travailleur acharné.
Fils d’un tailleur de pierre, Sappey se forme à Paris. Pour nourrir son inspiration, il partira également 2 ans en Egypte avec Jean Achard et le groupe des saints-simoniens (société mystico-philosophique et utopique, prônant déjà l’égalité des sexes). C’est là qu’il rencontrera Clot-Bey.
Il sera, par ailleurs, professeur et directeur de l’école des Beaux-arts de Grenoble.

Parmi ses monuments funéraires les plus représentatifs au cimetière Saint Roch de Grenoble on peut citer :
la sépulture Recoura si émouvante (3 enfants priant sur la tombe  de leur mère)
le tombeau du Général Marchand
celui de l’architecte Vagnat (allégorie de l’architecture:1 femme drapée à l’antique tenant d’une main un compas et de l’autre un parchemin)
celui d’Antoine d’Agoult, député aux Etats Généraux
puis celui de son propre père.

Parmi ses œuvres les plus célèbres, les grenoblois connaissent bien :
Place Grenette  les dauphins et angelots  en bronze de la fontaine du château  d’eau de la Valette
Au nouveau palais de Justice  la sculpture en bois représentant Thémis sur un lion, brandissant une épée séparant le Bien du Mal
Place de la Cymaise, la célèbre  fontaine du Serpent et du Lion de 1843, en pierre de Sassenage et en  bronze, édifiée pour célébrer la fin des travaux des digues destinées à protéger la ville des crues dévastatrices de l’Isère
Notons bien que le lion représente Grenoble, la tête du serpent le Drac et le corps onduleux de l’animal l’Isère et ses méandres.

Parmi ses réalisations on compte aussi :
à Valence, la statue en bronze du Général Championnet.
à Uriage, la fontaine d’Hygie, dite Fontaine de la Nymphe 1847.
Le Génie des Alpes, statue de 5 m  de haut en ciment prompt, démolie depuis. Il en reste une maquette  au Musée  Dauphinois.
à Voreppe un beau Chemin de Croix et le buste du docteur Rome.
Enfin et surtout, à Chambéry il gagne le concours  pour réaliser la fontaine de Boigne, fontaine des éléphants ou Fontaine des 4 sans Cul financée par le richissime Général de Boigne bienfaiteur de sa ville après ses victoires aux Indes en 1838.

Après une vie de labeur, Sappey décède en1856. Sa tombe est couverte de symboles habituellement attribués à la franc-maçonnerie ciseaux, maillet, compas, règle,équerre. Sans doute appartenait-il  à cet ordre…

Cette conférence vraiment passionnante nous permettra de regarder désormais, avec un œil plus averti, fontaines et monuments de Grenoble et de notre région !
O.S.