Conférence de M DAUGUET Professeur honoraire, Faculté des Sciences Pharmaceu-tiques de Caen.
C’est en 1897 que Félix HOFFMANN, chimiste et chercheur au laboratoire Bayer, a synthétisé l’acide acétylsalicylique, dénommé tout d’abord « Aspirin » en Allemagne, puis « Aspirine » en France. Et c’est en 1971 que le pharmacologue John VANE a élucidé le mécanisme d’action de ce dérivé salicylé, à savoir qu’il inhibe la cyclo-oxygénase, d’où ses propriétés antalgiques, antipyrétiques, anti-inflammatoires et antithrombotiques ; ces dernières sont actuellement mises à profit en cardiologie, pour prévenir les infarctus myocardiques ou cérébraux, mais ceci à faible dose pour éviter les hémorragies digestives ou cérébrales.