Pot de rentrée chez Marie-Laure et exposition de Marie-Claude

En ce 29 septembre, Marie-Laure ouvrait sa maison pour accueillir nos lycéennes aux chapeaux multiples venues se retrouver à l’invitation de notre Club pour saluer la fin de l’été et accueillir avec joie l’automne et la rentrée.

A cette occasion, Marie Claude Couture exposait une partie de ses tableaux sur le thème « Parures de Femmes » et pour faire honneur aux belles dames de Marie-Claude, voilà pourquoi nous étions « coiffées » !

Certains époux étaient aussi venus, curieux du savoir-faire de l’artiste.

Les tableaux, répartis au rez-de-chaussée de cette très jolie et lumineuse demeure, présentent des portraits de femmes de toutes origines ethniques précieusement chapeautées et ornées de leurs bijoux. La peinture est fine, précise, colorée et surprenante par sa diversité.

Merci à Marie Claude d’avoir « déménagé » ses peintures pour nos yeux attentifs et pour notre plaisir.

            Merci également à Marie-Laure de nous avoir accueillies autour de bulles et d’un délicieux buffet, laissant les unes et les autres aux joies des retrouvailles et à l’enchantement de cette remarquable exposition.

            Quelle belle idée de nous montrer le talent d’une lycéenne ! La musique, la sculpture, la poterie, la broderie ou l’écriture, pourquoi ne pas renouveler l’expérience avec une ou des lycéennes prêtes à nous faire découvrir leur talent ?

   

Ce 29 septembre fut aussi l’occasion d’introniser Caroline Lepoutre que nous avons plaisir à accueillir au sein de notre Club.    

Cécile nous a rappelé en quelques mots les « essentiels » pour que nos différentes activités reprennent avec cette rentrée.

Les photos dans le jardin sous le soleil couchant furent l’apothéose de la soirée pour laisser à toutes et tous un souvenir inoubliable.

Bonne rentrée à toutes !


Une journée au Touquet

A l’initiative de Véronique et Bénédicte, une vingtaine de Lycéennes se sont retrouvées au Touquet pour une journée culturelle et festive. Celle-ci a commencé par la visite du cimetière britannique d’Etaples sur Mer.             

Entre 1915 et 1919, l’Etat-Major britannique installe ses infrastructures à l’arrière du Front, le long des côtes françaises à Etaples.  Un gigantesque camp militaire et hospitalier y est installé à Etaples-sur-mer, dont l’empreinte aujourd’hui reste uniquement visible par la présence du cimetière militaire, le plus grand des forces du Commonwealth en France.

Ce camp a nécessité le déploiement de nombreuses infrastructures pour pourvoir aux besoins de milliers de soldats en transit, des blessés et du personnel du camp. Plus d'un million de soldats transiteront  par le camp durant le conflit ! Le monument commémoratif est dû à l’architecte  Sir Edwin Lutyens.

            10729 sépultures de soldats de l’Empire britannique, qui surplombent la Canche…

            La journée s’est poursuivie par une présentation de la station du Touquet, l’architecture en cœur de ville et la découverte de l’Hôtel de Ville.

En 1837, le domaine du Touquet (qui signifie le tournant en picard) est un désert rattaché administrativement à la ville voisine de Cucq, composé de 1600 hectares de dunes. C’est un notaire parisien, Alphonse Daloz qui en devient l’heureux propriétaire.

En 1855, il plante la forêt, et en 1874 il décide d’y créer une station balnéaire pour faire venir les parisiens en villégiature : le nom était tout trouvé, ce sera Paris-Plage, station qu’il inaugure en 1882.

           

20 ans plus tard, c’est John Whitley qui va donner l’essor touristique de la station en y créant des casinos (les jeux d’argent étaient interdits en Angleterre), des hôtels de luxe, et des infrastructures sportives (comme le golf, les tennis ou le champ de courses).

Le 28 mars 1912, Paris-Plage, toujours sur le domaine du Touquet, prend son indépendance de la ville de Cucq, et devient officiellement la commune du Touquet-Paris-Plage !

Différents monuments retiennent l’attention : bien sûr le très éclectique Hôtel de Ville, construit en 1931 par Pierre Drobecq et Louis Debrouwer où se côtoient différents styles : régional, normand, anglais gothique, flamand. Mais aussi l’église fortement bombardée pendant la première guerre et qui abrite des vitraux de Jacques Le Chevalier représentant la vie de Jeanne d’Arc. Il faudrait également citer le Castel, la villa Tata Ice, le Marché couvert, la villa Henri Valette…..

            Pour celles qui n’auraient pu venir, une visite s’impose !

            En fin d’après-midi Véronique a accueilli les Lycéennes et leurs invités dans son jardin pour se désaltérer et poursuivre les échanges. Nos deux organisatrices ont remercié celles qui se sont déplacées et promettent une prochaine sortie sur la Côte.


COCKTAIL DE RENTRÉE

            Finies les vacances ! A pas feutrés, le mois d’août s’est enfui. Et voilà la rentrée : celle des élèves mais aussi celle des Lycéennes !

            En ce 16 septembre, nous étions chez une lycéenne dans son appartement baigné de lumière. Comme des écolières heureuses de se retrouver et d’échanger leurs souvenirs de vacances. Un magnifique buffet venait alimenter nos conversations très animées. Ce fut aussi l’occasion d’évoquer les projets de notre Club pour cette fin de l’année. Après les longues semaines de mise en sommeil de nos activités quel bonheur de pouvoir nous retrouver sans écran interposé pour un diner, une conférence ou une sortie !


DÉJEUNER ESTIVAL

« Jeudi 10 juin, nous nous sommes retrouvées pour un déjeuner estival chez Marie-Laure . Notre hôtesse nous avait réservé un accueil chaleureux dans sa jolie maison et son merveilleux jardin digne d'un tableau de Monet.

Après avoir pris l'apéritif à l'ombre des rosiers et avant de passer à table, Cécile notre présidente a remercié notre trésorière Florence Prouvost pour son implication de tous les instants pendant ces dernières années. Notre nouvelle trésorière Véronique Isaert reprendra le flambeau.

Pendant ce déjeuner, nous avons pu apprécier les talents culinaires des unes et des autres ; Nous sommes reparties heureuses et joyeuses de ces retrouvailles.Nous tenons à remercier particulièrement Marie-Laure pour ce bon moment d'amitié qui est l'essence du Lyceum ».

Emmanuelle David