"Nathalie Lemel ,une bretonne sur les barricades de la Commune" par MICHELLE LE GREN -BRIEUC

Michelle Le Gren-Brieuc, membre du Lyceum club de Bretagne nord et auteure-conférencière, récompensée par de nombreux prix littéraires, vient de faire paraître son dernier livre, « Nathalie Lemel, une Bretonne sur les barricades de la Commune ».

Le travail de Michelle met une nouvelle fois en lumière le destin hors du commun d’une femme, considérée comme une des pionnières du féminisme. Nathalie Lemel s’est en effet battue pour le principe de l’égalité entre les hommes et les femmes dans cette période tourmentée durant laquelle Napoléon III et le Baron Haussmann ont dessiné notre capitale française.

Michelle explore le parcours d’une femme au caractère libre et puissant, forgeant son identité féministe dans un contexte révolutionnaire.

Michelle Le Gren-Brieuc est sociétaire de la Société des Gens de Lettres et membre de l’Académie des Arts, Sciences et Lettres (Paris).

Il sera possible de retrouver Michelle, pour l’entendre évoquer le destin de Nathalie Lemel, le mardi 20 septembre à 19H en rencontre littéraire à la Bibliothèque Valeyre, rue de Rochechouart, Paris 9e.


CONGRÈS INTERNATIONAL RABAT

Congrès international mai 2022

Le Congrès triennal de l’Association Internationale des Lyceum clubs (AILC) a été accueilli au Maroc du 22 au 30 mai 2022 L’organisation en a été assurée par le Lyceum Club de Rabat.

Ce jeune club, premier créé au Maroc, est né grâce à l’initiative conjuguée d’une lycéenne française du club de Fontainebleau et de Selwa Chraibi, Présidente fondatrice. Il compte actuellement une cinquantaine de membres actifs.

 

 

Cette rencontre a rassemblé plus de 200 personnes, membres et accompagnants, venus des Clubs du monde entier. L’assemblée générale s’est tenue le 26 mai dans les salons de l’Hôtel Tour Hassan Palace.

 Au cours de cette réunion, riche d’échanges facilités par les traductions simultanées, ont été notamment adoptés les nouveaux statuts de l’AILC et le texte du Règlement intérieur facilitant leur application.

Le Bureau de l’AILC a été reconduit dans ses fonctions pour un second mandat de trois ans. Sa composition reste inchangée sauf pour la trésorière internationale, désormais élue.

La composition du Bureau est donc la suivante : Muriel Hannart, Présidente, Monique Gächter, Vice-Présidente Hémisphère Nord, Marylin Mackinder, Vice-Présidente  Hémisphère Sud, Annie Formont, secrétaire et Marie-France Thouard est remplacée par A. Amodio Mettraux, du club suisse de Neuchâtel qui devient Trésorière.

L’allocation du Legs Carlin, allouée tous les trois ans, a été attribuée à une Fondation de femmes marocaines, selon le choix fait par le club de Rabat, un choix validé par le Bureau central international réuni le veille. Une somme de 1000 euros a été remise à la responsable de cette Fondation.

Le calendrier est désormais connu pour les prochaines années :

 

 

  • Les prochaines Rencontres Culturelles auront lieu à Athènes du 12 au 15 mai 2023 et coïncideront avec les 120 ans de création du Lyceum par Constance Smedley. Et en Géorgie en mai 2024 sur proposition du nouveau club de Tbilissi, dont l’affiliation à l’AILC a été officiellement reconnue lors du Conseil International.
  • En 2025, le prochain Congrès triennal sera accueilli par la Nouvelle Zélande, le programme détaillé a été présenté par M. Mackinder.
  • La chaine marocaine officielle Al AOULA  a interrogé Isabelle Bertrand, Présidente de la Fédération Française, lors du Congrès International , afin de connaître les buts du Lyceum Club International. “
  • Au cours du congrès ,nous avons le privilège d’une longue rencontre avec l’écrivain Eric de Kermel, auteur de « La Libraire de la place aux herbes », des « Jardins de Zagarand », venu présenter son dernier ouvrage « La Promesse », illustré par le photographe Yann Arthus-Bertrand.

 

 

  •  
  • Deux conférences sur l’évolution du droit des femmes et le Maroc au travers de ses jardins viennent compléter les éclairages sur la société marocaine et la découverte de son patrimoine.

 

 

  •  
  • C’est La Villa des Ambassadeurs qui nous offre un cadre idyllique pour un dîner de gala haut en couleurs. Nos hôtesses ont revêtu de superbes caftans traditionnels. L’atmosphère est chaleureuse avec l’intervention d’un groupe de musiciens très pittoresques et la soirée se terminera au rythme de la musique.

 

 


PRÉ ET POST CONGRÈS RABAT 

PRE ET POST CONGRÈS RABAT 

FES,MEKNÈS

 Autour de cette rencontre, un riche programme de découvertes du patrimoine marocain a été proposé.

Tout d’abord, en déambulant dans les anciennes villes impériales de Fès et Meknès, au fil des dédales des médinas pleines de charme, d’odeurs et de couleurs.

Un déjeuner dans l’ancienne résidence du Maréchal Lyautey nous a offert une parenthèse sur les toits et nous avons commencé à nous laisser rattraper par un rythme différent.

 

 

Nous découvrons les évolutions et influences successives qui ont écrit l’histoire de ces villes. Nous nous émerveillons à Fès devant la Mosquée universitaire Quaraouiyine , fondée au IXe siècle, considérée comme la plus ancienne université et dont le rayonnement spirituel et intellectuel reste emblématique.



Le Château Roslane nous offre un cadre bucolique paradisiaque avant l’installation à l’Hôtel Tour Hassan Palace à Rabat.


RABAT

 Parallèlement se font les visites de la kasbah des Oudayas , de la Médersa de Salé, de la Médina andalouse, autant de lieux chargés d’histoire, souvent en cours de restauration grâce au soutien actif de l’Unesco dans la remise en valeur de ce patrimoine millénaire.


 

 



MARRAKECH


Le lendemain de la soirée de gala, nous prenons le chemin du désert d’Agafay, à une trentaine de kilomètres au sud de Marrakech pour y passer la nuit au milieu d’une surprenante oasis parsemée de tentes dont le confort est anachronique. Une tempête de sable nous empêchera malheureusement de dîner à la belle étoile mais nous aurons le bonheur du réveil au milieu des dunes blanches.


Notre arrivée à Marrakech se fait au milieu des palmiers centenaires d’un imposant hôtel.

Au cours des deux jours suivants, nous découvrons l’immersion dans les souks et leur dédale de stands et de tentations, la surabondance de couleurs et odeurs sur la mythique place Djemaa el Fna, le Musée Yves Saint Laurent et les jardins de Majorelle, le Palais Bahia.


 

C’est ensuite à l’extérieur de Marrakech que nous poursuivons nos visites : celle du Jardin ANIMA, créé par André Heller, lieu magique, source d’émerveillement à chaque entrelacs de mise en scène végétale, lieu d’apaisement.


 

Changement de décor ensuite avec la montée vers le restaurant face à l’Atlas qu’un malencontreux brouillard nous empêchera de contempler comme espéré. Nous visitons ensuite une coopérative féminine de production d’huile d’argan.

Nous dînons dans le somptueux Palais Gharnata dont l’atmosphère nous rappelle les Mille et une nuits au détour de ruelles bien peu annonciatrices d’un endroit aussi envoûtant. Un cadre exceptionnel pour fêter l’anniversaire de notre Présidente internationale !


 

Les visites organisées trouvent un prolongement avec les escapades de chacun, comme le passage dans le somptueux et mythique Hôtel de la Mamounia, dont les salons feutrés sont une ode à l’art oriental et les interminables jardins composés d’oliviers, de palmiers, de pins d’Alep, de bougainvillées et de cactus , entretenus par 70 jardiniers laissent entrevoir le minaret voisin de la Koutoubia et les sommets enneigés de l’Atlas.

Le séjour se termine, les retours vers les pays respectifs se font de différents aéroports.

Encore une fois, au-delà des plaisirs procurés par toutes ces découvertes, c’est d’abord celui de la rencontre qui aura procuré à chacun le plus grand bonheur. Celui d’avoir été accueilli par nos amies marocaines avec chaleur et la fierté de nous offrir leur patrimoine à découvrir, celui d’avoir croisé des membres de pays autres.

                                                                                                Isabelle Bertrand


 CREATION D'UN MECENAT AU SEIN DE L'ECOLE DU LOUVRE

Afin d’honorer sa vocation de promotion de la Culture et du Savoir, le Lyceum Club International (LCI) met régulièrement en place des mécénats ou actions de soutien auprès des institutions concernées.

C’est aux côtés de l’Ecole du Louvre, installée dans les murs du Palais du Louvre, à Paris, que la Fédération Française du LCI vient d’intaurer un mécénat annuel, pour une durée minimale de trois ans. Notre volonté de soutien coïncide avec le projet de développement de l’Ecole, à savoir favoriser l’égalité d’accès à son enseignement supérieur et à la recherche en Histoire de l’Art, et à la réussite pour tous.

Les élèves de l’Ecole, sélectionnés par un exigeant examen d’entrée ou sur dossiers, peuvent malgré leurs efforts, leur profil d’excellence, rencontrer des difficultés matérielles qui risquent de faire obstacle à leur réussite. L’Ecole est très attentive à cette dimension humaine.

C’est donc très naturellement que s’est fait le choix de notre Association de se positionner auprès de ces étudiants, dont 60 % sont issus des régions, sous la forme d’une bourse d’études et de recherche sur un thème et selon des critères définis en accord avec les responsables de l’Ecole.

Une bourse annuelle de 3000 € sera attribuée après appel à candidatures et sélection par une Commission, en partenariat avec le Bureau de la Fédération Française du Lyceum Club International.

Le lauréat viendra présenter son travail de recherche lors de l’assemblée générale annuelle de la Fédération.

Je remercie Pauline Llopis, responsable du Mécénat au sein de l’Ecole du Louvre, pour nos échanges chaleureux et constructifs, et je suis heureuse que le Lyceum Club International, au travers de ce mécénat de Fédération Nationale, puisse remplir ainsi pleinement sa vocation aux côtés d’étudiants qui seront demain les acteurs de la vie culturelle de notre pays.

Isabelle Bertrand

   Présidente de la FFLCI


Culture and Friendship

Clubs for women who are interested in the arts, literature, science, social issues and the continuous promotion of knowledge, in a spirit of friendship and openness to the world.

"Life is a perpetual formation with open perspectives from beginning to end, without ever becoming weary. Each moment brings a new experience, which requires new appreciation and action. It is an eternal crusade that unites in joyful friendship all who participate." 

Excerpt from Crusaders by Constance Smedley, founder of the Lyceum Club International

The French Federation of the Lyceum Club International was created in 1963. It is part of the International Association of Lyceum Clubs (IALC).




JUMELAGE TROYES - LISBONNE - 8 septembre 2021

Le mercredi 8 septembre 2021 les Lyceum Clubs de Troyes-Champagne et de Lisboa ont pu voir se réaliser leur  jumelage, fruit de la persistance des deux présidentes Maria Teresa Abreu et Annie Formont. La signature de la charte s'est effectuée dans le superbe cadre du Gremio Literario de Lisbonne. A la fois en présentiel et par zoom les membres des deux clubs assistaient avec beaucoup de chaleur et d'émotion à la concrétisation de ce beau projet.

Allocution de Annie Formont Présidente du Lyceum Club de Troyes

Très chère Teresa, chères amies du Club de Lisbonne, mes très chères amies du Club de Troyes

La signature d’une charte de jumelage doit être considérée comme une date importante dans la vie des deux Clubs qui ont décidé d’avancer ensemble sur le chemin de l’amitié. Ici à Lisbonne les lycéennes troyennes sont venues sceller une vraie amitié entre nos deux villes, entre nos deux Clubs et leurs membres.

L’idée de ce jumelage n’est pas l’initiative d’un jour : alors que Teresa et moi-même avons conjugué nos efforts pour concrétiser ce beau projet, j’ai une pensée toute particulière pour Monique et Sabine qui ont fait germer l’idée il y a quelques années déjà, une pensée pour Muriel qui a réactivé la flamme , à Brigitte présidente de 2018 à 2020 alors que je me trouvais vice-présidente et avec qui nous avions décidé d’aller de l’avant.

Il y a eu la force de nos échanges, notamment lors des derniers confinements d’où est né ce besoin de partage et d’altérité bien au-delà de supposées barrières linguistiques et culturelles. Chacune a su trouver chez les autres un peu d’elle-même au-delà des différences de langues, coutumes et traditions.

N’oublions jamais qu’au Lyceum nos jumelages ont d’abord pour objectif la volonté d’établir des liens aussi nombreux que possibles entre lycéennes de nations ou de villes différentes. Mais ils présentent une autre dimension : celle de nous faire découvrir que l’autre, ne nous est pas si étrangère que cela, qu’elle nous ressemble, qu’elle ressent les mêmes émotions, qu’elle partage les mêmes sentiments, perçoit les mêmes angoisses ou projette les mêmes espoirs. Nos deux villes ont su inventer ces relations qui permettent d’apprécier nos convergences et nos originalités. Continuons à partager ces plaisirs variés qui nous rendent si proches sans être identiques !

Que nos échanges réguliers nous permettent de nous connaître, de nous estimer et de forger entre nous une solide amitié. C’est dans cet esprit que nous concevons nos relations pour demain, c’est ce dont Constance Smedley aurait probablement été fière.

Notre poète français Lamartine disait : « Marchez ! L’humanité ne vit pas d’une idée. Elle éteint chaque soir celle qui l’a guidée. Elle en allume une autre à l’immortel flambeau ».

Longue vie à ce jumelage franco-portugais, vive Lisbonne et Troyes, vive notre belle Europe !

Discours de Geminação

Bonjour à toutes ici présentes pour la cérimonie de jumelage de nos clubs de Troyes et Lisbonne et je vous remercie de vouloir bien nous accompagner, soit ici à Lisbonne au Grémio, soit à Troyes, à travers du zoom.

Le lien entre nos clubs existe il y a tout à prés 20 ans, due à Sabine Larger, qui habitait à Lisbonne et nous a fait connaitre l´existance du Club. Elle nous a bien aidé pour la fondation du Lyceum Clube Internacional de Lisboa, et c´est pourquoi elle est notre membre honnoraire.

On croit que désormais les liens de confiance et amitié qui nous unent déjà, ils seront encore renforcés, par le partage de connaissances et expériences, qui vont nous aider à grandir et dévéloper.

Il y a déjà un aspect bien positif, dans cette aproche de nos clubs, que je veux souligner, avec plaisir. Le désir d´étudier à nouveau la langue francaise, qui on a apris au college, mais on a entretemps oublié.

Je veux aussi signaler le travaille et persistence de la Présidente de Troyes, Annie Formont, qui nous écrit en portugais. Nous sommes fiéres pour l´apprentissage de notre langue. Ça serait superbe si on pourrait de comuniquer aussi en portugais. Moi même, j´ai fait un éffort pour me débrouiller en français,… mais…ça va.

À cause de la pandemie on a inicié en 2021 les contacts Zoom entre nos clubs avec un reencontre chaque semaine, à sujets diversifiés, culturels, cuisine, voyages, qui Annie a fait question de nos proportioner, en nous aidant a traverser ces temps avec plus de confort et liaisons d´amitié, entre les membres des deux clubs.

Ei pour finir je veux une fois encore expresser mes sentiments, de que le futur va etre encore plus amicale, dinamique et avec beaucoup d´exchanges culturelles, en nous raprochant, de plus en plus.

Merci

Allocution Présidente de la Fédération Française du Lyceum Club International

Isabelle Bertrand

Chère Annie, Chère Marie Thérésa

C’est une évidence de vous dire le plaisir de voir se concrétiser aujourd’hui de façon formelle les liens tissés depuis longtemps entre vos deux clubs sous la forme de ce jumelage et de la charte signée par les deux présidentes que vous êtes.

C’est l’illustration de cette amitié lycéenne au-delà des frontières et de cet esprit commun qui change de langue mais pas de consistance et qui réunit les Lycéennes dans une « amitié joyeuse » comme le disait déjà Constance Smedley.

Je n’oublie pas que c’est une Lycéenne de Troyes qui a été à l’origine de la création du club de Lisbonne et j’ai une pensée particulière pour Sabine Larger aujourd’hui.

Les échanges et les partages entre vos clubs sont ancrés dans le temps, entretenus par les présidentes successives. Ils sont la belle illustration des liens entre pays qui fait la force de notre association.

Vos clubs sont désormais plus riches d’un supplément d’âme internationale, je m’en réjouis et je vous souhaite à toutes beaucoup de moments forts et heureux dans la continuité de ce que vous avez déjà partagé.

Allocution Présidente de la Fédération Internationale du Lyceum Club

Muriel Hannart

Chères amies de Lisbonne, Chères amies de Troyes,

Nous vivons aujourd’hui l’aboutissement d’une très longue histoire…….mais ces fiançailles prolongées sont surement le gage d’un mariage solide.

Voilà en effet plus de 20 ans qu’une amie de Troyes, Sabine Larger, suivant son mari pour raisons professionnelles, a eu l’idée de fonder un Lyceum club. Elle n’en était pas à son premier coup d’essai, car elle avait fondé, il y maintenant 36 ans , le Lyceum club de Troyes. Forte de son expérience, elle a donc réunies des lisboetes qui présentaient le profil adapté…..

La vie n’est pas toujours un long fleuve tranquille, le club de Lisbonne a connu des petits soucis, mais il est merveilleusement bien reparti grâce à ses présidentes successives. ……..

Le club de Troyes gardait un œil sur son poulain……

Nous voici maintenant au bout de cette période ou nous nous sommes cherchés mutuellement……et le jumelage peut enfin se concrétiser…

Vous savez que le Lyceum est d’abord un club international, c’est ainsi que l’a imaginé notre fondatrice. Les jumelages sont des manifestations de cet esprit d’échange et de partage, autour de la culture .

Nous voici maintenant engagées dans une belle aventure. Nous avons (toutes et chacune) la responsabilité de faire vivre ce jumelage, de lui donner des ailes, et d’imaginer ensemble des activités communes et partagées qui nous réjouirons……et donnerons à d’autres clubs l’envie de suivre notre exemple.


CREATION DU CLUB LYCEUM DE BRETAGNE COTE D'EMERAUDE

Le 24 juin dernier, s’est tenue à Ruca, à proximité de Saint-Malo, l’assemblée générale constitutive qui a donné naissance au seizième club français du Lyceum Club International.

Cette création s’est faite à l’initiative de Marina André, précédemment membre du club de Bretagne Nord et qui a souhaité, avec l’aide et le soutien logistique de quelques lycéennes de ce club, créer une nouvelle entité et proposer ainsi d’étendre géographiquement l’offre d’activités que l’on trouve au sein des clubs Lyceum.

En amont de cette création officielle, Marina avait organisé des rencontres préparatoires, physiquement lorsque cela a été possible, ou par Zoom pour ne pas interrompre le processus de gestation, afin de montrer la palette de propositions éventuelles. Ces rencontres ont permis de réunir des personnes intéressées qui ont pu découvrir la philosophie et le fonctionnement de notre association.

Un groupe fondateur dynamique s’est ainsi constitué progressivement, nourri des compétences et suggestions stimulantes de chacune pour préparer des programmes d’activités futures.

Récemment, Marina avait organisé, en dernière étape préparatoire, une rencontre Zoom avec ce groupe pour que je puisse donner des informations complémentaires et répondre à d’éventuelles questions, notamment sur l’envergure nationale et internationale du Lyceum.

Cette rencontre a montré l’intérêt évident et l’engagement des futurs membres fondateurs auxquels viendront vraisemblablement se joindre rapidement d’autres personnes ainsi que des membres associés, compte tenu de la situation géographique de ce nouveau club, lieu régulier de villégiature de nombreuses Lycéennes.

Au cours de l’assemblée générale, acte fondateur de ce nouveau club, le projet et sa philosophie ont été rappelés par Marina. Ont ensuite été étudiés et adoptés les statuts et les membres du premier conseil d’administration ont été élus. Enfin le programme des activités a été abordé.

Marina a préparé un programme attrayant dans lequel on retrouve des activités créées par elle auparavant, par exemple des voyages virtuels, « Le musée imaginaire » qui met à contribution les capacités de chacune…

Cette assemblée a été suivie d’une réunion du conseil d’administration issu des élections qui a logiquement choisi sa présidente en la personne de Marina André qui a ensuite annoncé la composition de son bureau.

Cette journée s’est poursuivie par un déjeuner dans le cadre très agréable du jardin de Catherine Bartet, vice-présidente de ce nouveau club.

Nous sommes ensuite allées visiter le château de Bienassis, à Erquy, ensemble très complet de demeure seigneuriale qui s’est développé au fil des siècles, entouré de ses douves d’origine et agrémenté d’un superbe jardin à la française.

Cette journée qui a vu la naissance d’une nouvelle entité Lyceum a été marquée par une atmosphère chaleureuse et le début d’échanges très intéressants, annonciateurs d’une belle et amicale vitalité, fil rouge de nos clubs Lyceum.