C’est le lundi 21 juin 2021 que nous avons pu nous retrouver pour la 1ère réunion ’’en présentiel’’ depuis février 2020 ! Pour sa 6ème conférence donnée au Lyceum, Alain PIGEARD, éminent spécialiste des armées napoléoniennes, nous a livré un aperçu du contenu de son 73ème livre paru en 2020, consacré à sa ville natale, un livre qui n’a d’autre but que de nous la faire découvrir sous ses multiples aspects en cette période si mouvementée du Consulat et de l’Empire.

Après une présentation de la ville à cette époque, à l’aide de plans et de vues des rues et des édifices, il nous a régalées d’anecdotes et de détails piquants.

En voici quelques exemples que je livre sous forme de questions pour celles qui n’ont pu venir (réponses à découvrir dans l’ouvrage ou auprès des amies présentes !) : où se trouvaient alors l’Hôtel de la Cloche, le 1er lycée, le 1er théâtre, la foire aux pains d’épices ? Où couchèrent le Premier Consul en mai 1800, l’empereur d’Autriche François 1er en octobre 1814, le maréchal NEY en mars 1815 ? Où se produisit le spectacle équestre du célèbre cirque FRANCONI en février 1806 ? Par où passait la ’’chaîne’’ des forçats ? Qui décida d’installer la préfecture dans l’hôtel BOUHIER de LANTENAY, ancien hôtel de l’Intendance ? Pourquoi la statue de la Vierge de Notre-Dame est-elle noire ? etc…

Notre conférencier nous confia que la plus belle découverte qu’il fit au cours de ses recherches fut ce magnifique plafond du 1er étage de l’ancien restaurant Le Marais, situé au-dessus de l’actuel magasin de chaussures Bloch, rue Musette (cliché de la page 178).

Après sa conférence, il dédicaça cet ouvrage, ainsi que son 72ème livre : Côte d’Or : Dictionnaire des officiers de Napoléon 1er, qui lui demanda 30 ans de recherches et lui fournit la matière de près de 700 pages !

Voici deux illustrations présentées pendant cette conférence, choisies parmi tant d’autres : LARMIER et GOISSET sont mentionnés dans l’annexe 7 du livre, consacrée à la biographie des personnages liés à l’histoire de Dijon de 1800 à 1815.


Napoléon BONAPARTE Buste réalisé en 1800 par Pierre LARMIER lors du passage du Premier Consul en 1800. (Réserves du MBA de Dijon, cliché A. PIGEARD).

Un café sous l’Empire Le café-restaurant Quinconce, ouvert par le sieur GOISSET en 1801 sur l’actuel Bd de Sévigné. (coll. privée).

Françoise VILLAUME