« De l’artisanat au design » : En s’associant au projet Biedermeier, The Invention of Simplicity, initié par le Milwaukee Art Museum, avec le Deutsches Historisches Museum de Berlin et l’Albertina de Vienne, le musée du Louvre s’engage dans une voie inattendue, soulignant l’émergence, en Europe centrale dans le premier tiers du XIXe siècle, d’un style radical tout à la fois sobre et imaginatif. Le nom de Biedermeier a en effet été donné à ce courant, en référence à un personnage d’un hebdomadaire satyrique édité à Munich. Ce prénommé « Biedermaier » représentait le citoyen germanique typique, attaché à sa routine quotidienne, son confort, sa famille et peu soucieux de la politique. La généralisation de ce style de vie a ainsi donné naissance au mouvement esthétique de l’époque. Joseph Danhauser senior, fabricant de meuble viennois, marqua en premier ce nouvel art décoratif. Un style qui, avant même l’ère industrielle, bouscule les modes classiques et montre une évolution qui annonce le design contemporain.