Conférence « Le chemin de la trahison, la Norvège à l’heure de Quisling » par Eric Eydoux, spécialiste des Etudes nordiques, qui a créé le Festival Les Boréales de Normandie et le salon du livre de Caen
Le 9 avril 1940, Hitler lance ses troupes à l’assaut de la Norvège, sans crier gare. Vidkun Quisling sort de l’ombre, voilà venue son heure, celle de son rendez-vous avec l’histoire. Quisling prend le pouvoir et fait allégeance à Hitler. L’occupation allemande durera cinq ans. Aujourd’hui, le patronyme Quisling est devenu synonyme de traître.
Les faits sont là. La haute trahison avérée.