visioconférence par Marina André, Présidente du Lyceum de  Bretagne  Cote d’Emeraude (14 avril)

Saint-Pétersbourg fut créée en 1703 par Pierre le Grand, qui voulait une capitale pour l’empire russe. Il a d’abord voulu un accès vers la mer au sud, qu’il n’a pas pu mener à bien. Il choisit alors un site au nord, au bord de la Neva, fenêtre sur l’Europe.

La construction fut commencée en pleine guerre, sur des marais, avec la volonté absolue de faire beau. Pierre le Grand voulut lui donner son nom : Petrograd, Saint-Pétersbourg. A la prise du pouvoir par les Bolchevicks, la ville changea de nom et devint Leningrad, c’est ainsi qu’elle fut appelée de 1924 à 1991.

Au cours de la Seconde Guerre Mondiale, elle fut encerclée par les Nazis, un tiers de ses habitants périrent de famine. La ville fut surnommée « ville héroïque », le compositeur Chostakovitch lui rendit hommage par sa « Symphonie héroïque ».

Située à l’embouchure de la Neva, Saint-Pétersbourg doit son surnom de « Venise du Nord » à ses 93 rivières et canaux, ses 101 îles au moment de sa construction, ses 800 ponts dont 342 intra-muros, parmi lesquels le Pont du Palais, pont-levis sur la Neva,

Citons l’Avenue Nevsky, très colorée, le Théâtre Pouchkine, la Place des Décembristes et son « Cavalier de Bronze », la Place des Arts et son musée, l’Opéra Marinsky et son théâtre aux 5 scènes.

Le Palais d’Hiver, résidence impériale de style baroque russe, vert et bleu, et colonnes blanches, le Palais d’Eté, à 30 kms sur le golfe de Finlande, avec ses fontaines et ses cascades, le Palais Anichkov où vivait l’héritier du trône, centre culturel sous les Soviets, des résidences privées dont le Palais Youssoupov où Raspoutine fut assassiné.

Parmi les nombreux musées : l’Ermitage, qui expose 2 tableaux de Léonard de Vinci, 28 de Rembrandt, de nombreux Impressionnistes, :le Kunscamera, musée des raretés et curiosités, le Musée Russe qui reflète toutes les étapes de l’art russe.

Les principaux lieux de culte : Saint-Sauveur sur le Sang Versé, aux clochers boules très colorés, devenu un musée, Notre-Dame de Kazan, ouverte au culte, Saint-Nicolas des Marins, aux coupoles dorées…

Les tsars et tsarines qui vécurent à Saint-Pétersbourg : Pierre le Grand, sa fille Elisabeth  Petrovna, Catherine II la Grande, Alexandre Ier, vainqueur de Napoléon, Nicolas II.

Les hommes illustres :Alexandre Pouchkine (« Eugene Oneguine »), Gogol (« Les Ames Mortes »), Tchaikovsky , Valentin Serov (portraitiste), Casimir Malevitch (peintre abstrait, « le Carré Noir »), Marc Chagall.

Auparavant ,avec le régime socialiste ,tout se devait d’être gratuit (études ,santé ,culture)

Actuellement le régime est plus libéral mais moins égalitaire .