Notre visite dans ce haut lieu de la création artistique fut passionnante : nous avons eu l’occasion d’admirer les collections exceptionnelles du Musée de Céramique, puis nous avons pu circuler dans les différents ateliers de la Manufacture pour y suivre tout le processus d’élaboration des pièces de faïence et de porcelaine.

C’est à Alexandre Brongniart, géologue et minéralogiste, nommé directeur du musée par Lucien-Bonaparte en 1800, que nous devons la richesse des collections placées selon les types de fabrication et les pays d’origine. Ses successeurs les ont complétées sans cesse, avec passion et compétence, réunissant Occident et Orient, depuis le XVIe siècle jusqu’à nos jours.

Nous étions émerveillées et nous imaginions, éventuellement, combien certaines assiettes décorées au « bleu de Sèvres » ou à l’or 24 carats seraient les bienvenues dans nos vitrines !

Dans les ateliers de fabrication nous avons pu réaliser les difficultés et tout le talent nécessaire pour élaborer ces merveilleux objets aux décors puisés dans le patrimoine traditionnel ou contemporain.

Depuis la fabrication des pâtes, émaux et couleurs, jusqu’au « lissage » après la dernière cuisson, de nombreuses étapes complexes sont nécessaires pour aboutir à la pièce unique et au chef-d’oeuvre, exigeant à chaque fois beaucoup de talent et de savoir-faire. C’est ce qui explique, par exemple, le prix de vente d’une assiette qui peut valoir 1 000 euros et même beaucoup plus !

Nous sommes donc repartis les mains vides, mais riches de tout ce que nous avions appris au cours de cette journée exceptionnelle. M-FJ.

img_2804.jpg