Visite de l’exposition « Vlaminck, un instant fauve » au musée du Luxembourg

Grâce à notre conférenciere Marie Gabrielle Kunstler, nous avons pu découvrir un peintre autodidacte, ayant beaucoup de talents dans bien des domaines, et véritablement instinctif dans sa peinture; les toiles présentées à l’exposition se situent sur une période assez courte de la vie du peintre (1876-1958). Néanmoins, on sent une évolution très nette, qui tient a la fois aux rencontres de Vlaminck, notament avec Derain et Van Gogh, à son absence de formation dans le dessin et la peinture, et à son caractère entier. Etant très vite chargè de famille, il est forcè de donner des cours de violon pour vivre, ce qui lui laisse peu de temps pour la peinture. Ses tableaux sont spontanés, pas de dessin préparatoire sur la toile, parfois pas de préparation de la toile, et sont très représentatifs de cette période « fauviste » qui n’a duré que deux ans mais a beaucoup marqué la peinture du XXeme siècle.

Marie Gabrielle nous a fait admirer de nombreux tableaux dont les plus célèbres, comme « Les ramasseurs de pomme de terre », « le pont de Chatou », des natures mortes magnifiques, un autoportrait aussi original que saisissant de vérité, ainsi que des portraits pour le moins tristes et sans complaisance.

Cette belle exposition est présentée au Musee du Luxembourg et si vous n’avez pas pu la voir avec nous, nous ne pouvons que vous recommander de vous y rendre sans délai, malgrè la foule qui y converge.

Nous avons ensuite déjeûné dans une ambiance excellente au Cafe Médicis, dans le jardin du Musée pour nous retrouver après au Musée d’Histoire Naturelle pour y admirer l’exposition sur les Perles. Un grand nombre de bijoux, pour certains somptueux, pour d’autres très émouvants et originaux, en même temps que des films, des tableaux interactifs, des vitrines de fossiles et de specimens de chaque variété de perle, tous trèes clairs, expliquent et montrent au visiteur, la fabuleuse aventure d’une poussière, qui en s’entourant de nacre, devient une perle.